Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président de la République Sud-Africaine à l’Assemblée Nationale du Burundi : S.E. Jacob Zuma est venu parler avec les autorités burundaises de la coopération au développement

Publié mardi 16 août 2011
:

En date du 11 août 2011, le Président de la République Sud-Africaine, S.E Jacob Zuma alors en visite au Burundi pour parler avec les autorités burundaises de la coopération au développement, a visité l’Assemblée Nationale où il a été accueilli au rythme du tambour.

Après un tête-à-tête avec le Président de l’Assemblée Nationale en compagnie de son homologue Président du Sénat, le Président de la République Sud Africaine, le Président Jacob Zuma s’est adressé au Parlement.

Le Président de l’Assemblée Nationale, parlant au nom de tous les parlementaires burundais, dans son discours de bienvenue, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma a souligné que cette date sera à jamais mémorable et inscrite dans les annales du Parlement du Burundi pour avoir accueilli dans ses enceintes, le Combattant de la Liberté qui a tout donné pour son pays, mais aussi pour le Burundi dans sa quête de la paix et de la réconciliation nationale, en la personne du président de la République Sud-Africaine, S.E. Jacob Zuma.

Le Président de l’Assemblée Nationale a exprimé sa gratitude envers tous les médiateurs qui ont apporté leur contribution dans la résolution du conflit fratricide du Burundi, en l’occurrence l’actuel Président Sud Africain, Jacob Zuma, l’ancien Président de la République Sud-Africaine, Nelson Mandela et Mwalimu Julius Nyerere, l’ancien Président de la République Unie de Tanzanie. A partir de 2005, les élections se tiennent régulièrement et les institutions élues terminent leur mandat. Pour les élections de 2010, en dépit du retrait de la course électorale par certains partis politiques, les élections se sont très bien déroulées comme l’ont constaté les différents observateurs et plus de 90% de refugiés burundais sont retournés au pays.

Pour le moment, le Burundi compte 43 partis politiques, la société civile est active, le pays jouit d’un pluralisme des médias et les élus sont conscients qu’ils sont redevables envers le peuple qui les a mandatés. Le Président de l’Assemblée Nationale a terminé son allocution en félicitant l’Hôte du Parlement pour avoir été élu Président de la République Sud-Africaine.

Le Président de la République Sud-Africaine, dans son discours devant les Députés et Sénateurs ainsi que les Représentants du Corps diplomatique et consulaire accrédité à Bujumbura, a souligné qu’il ne venait pas pour jouer le rôle de médiateur inter-burundais, mais pour parler des questions en rapport avec le développement du Burundi. Il a profité de l’occasion pour féliciter les Burundais de leur hospitalité légendaire, mais également pour avoir contribué à la réussite de la mission du contingent sud-africain de maintien de la paix au Burundi.

Le Président Jacob Zuma a fait savoir qu’il était venu pour célébrer avec son homologue burundais les réalisations atteintes avec le retour de la paix au Burundi, mais aussi des progrès enregistrés sur le continent africain : 20 pays qui ont célébré leurs cinquantenaires et 31 pays qui ont accédé aux Mécanismes Africains d’Evaluation par les Paires (MAEP). Néanmoins, l’Union Africaine fait face au défi libyen où les pays riches de l’occident réunis au sein de l’OTAN ont décidé d’intervenir dans ce pays et d’une manière opposée à la résolution 1973 des Nations Unies, a ajouté le Président sud-africain. Et de plaider ainsi pour le recours aux solutions africaines face aux conflits africains, notamment le dialogue inter libyens. Le Président Jacob Zuma n’a pas manqué de féliciter le Burundi pour son engagement pour la paix sur le continent par le biais des troupes militaires et policières envoyées surtout en Somalie.

S’agissant de la coopération au développement avec le Burundi, la République sud-africaine est déterminée pour travailler main dans la main avec ce pays, a dit le Président Jacob Zuma. Les hommes d’affaires sud-africains ont accompagné leur Président et sont entrain d’explorer les potentialités du pays en matière économique.

Le Président de la République sud-africaine a terminé son allocution en invitant son homologue burundais à se joindre au peuple sud-africain au moment où ils vont fêter le centenaire de l’ANC.

Egide Kwizera

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |