Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président du Sommet des Chefs d’Etats de la Communauté Est Africaine, Jakaya Mrisho Kikwete, l’hôte des activités de l’EALA à l’Hémicycle de Kigobe

Publié vendredi 20 mars 2015
parChristine Nahimana
:

Au troisième jour de ses activités au Palais des Congrès de Kigobe, le Président de l’EALA a accueilli solennellement le Chef de l’Etat tanzanien qui venait adresser un message à cette Assemblée en sa qualité de Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etats de la Communauté Est-Africaine.

Après avoir énuméré les réalisations déjà effectuées par l’institution dont il représente, l’Honorable Dan Fred Kidega a supplié l’auguste Assemblée de suivre attentivement l’allocution du Président du Sommet des Chefs d’Etats de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Le Président de l’EALA a révélé que son hôte est porteur d’un message instructif, soucieux de l’élan de la Communauté regroupant actuellement cinq pays.

JPEG - 53.4 ko
Le Président en exercice de l’EAC, Son Excellence Jakaya Mrisho Kikwete prononçant son discours

Le Président tanzanien dans son discours a remercié le Chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, de l’hospitalité dont il lui a témoigné. La Communauté ne peut pas avancer sans unité entre ses pays membres, a introduit le Président Jakaya Mrisho Kikwete.

Parmi les objectifs de la Communauté, c’est d’éliminer les barrières tarifaires pour apporter une plus-value à la population, et ce pari doit être une réalité si les pays collaborent pleinement, a souligné le Président tanzanien. Il a inspiré aux heureux Députés de l’EALA d’adopter des projets de lois bénéfiques pour la population et les pays membres. Profitant de l’occasion, il a demandé aux Ministres chargés des Affaires de la Communauté Est-Africaine de tout faire pour développer la grande famille. Il faut un réseau reliant l’espace du lac Victoria pour désengorger les pays membres ; ici, le Président de la plaque tournante de l’EAC a fait savoir que les lois compétitives sont les seules à attirer les pays de la sous-région pour agrandir la Communauté. A part le Soudan du Sud qui a émis le souhait d’intégrer la Communauté, il a signalé que d’ici 2017, la Somalie sera membre effective de l’EAC. L’unification doit réussir, les exemples étant manifestes, a-t-il poursuivi. Ici, il a fait allusion à l’unification du Tanganyika et de l’île de Zanzibar pour former la République Unie de Tanzanie.

La démocratie règne dans les pays de l’espace de l’Afrique de l’Est et nul n’a le droit de torpiller la paix, la sécurité et la stabilité dont tous les pays membres se réjouissent, a martelé le Président Jakaya Mrisho Kikwete. Concernant le processus électoral au Burundi, le Président tanzanien a promis l’appui de toute la Communauté et de conseiller aux Burundais de respecter l’esprit des Accords d’Arusha et la Constitution de leur pays. Que le dialogue soit le recours à tout désagrément entre les protagonistes politiques, a-t-il souligné, et cela pour faciliter la population de jouir les dividendes de la Communauté. Concluant son allocution, le Président du Sommet des Chefs d’Etats de la Communauté Est-Africaine a fait savoir que la Communauté ne se laissera pas emporter par la corruption.

Au nom de ses collègues Députés de l’EALA, l’Honorable Hafsa Mossi a remercié le Président de la Républkique Unie de Tanzanie pour son allocution et de promettre que les conseils prodigués seront respectés. "Nous sommes comblés par votre discours et nous apprécions le courage qui vous caractérise dans la logique de développer la Communauté", a-t-elle souligné. La présidente du groupe parlementaire burundais au sein de l’EALA n’a pas caché son admiration au Président de la République Unie de Tanzanie, se rappelant que cette autorité est caractérisée d’une simplicité sans équivoque depuis qu’elle l’a contactée pour la première fois en tant que journaliste. "Mon pays le Burundi n’oubliera jamais l’hospitalité dont la Tanzanie a réservé aux réfugiés burundais en pleine guerre fratricide", a prononcé l’ancienne ministre burundaise en charge des Affaires de la Communauté Est-Africaine.

Reconnaissant les efforts de Feu Président Julius Kambarage Nyerere dans la recherche de la paix au Burundi, l’Honorable Hafsa Mossi a réaffirmé que les Burundais savourent aujourd’hui les dividendes de la paix. "Finalement, Excellence Monsieur le Président, la Communauté a besoin d’imiter le savoir des hommes comme vous pour aller de l’avant", a-t-elle conclu.

JPEG - 60.6 ko
Les invités de marque posant avec Son Excellence le Président tanzanien

L’ambiance se termine par les acclamations, le rendez-vous ayant vu la participation des hautes autorités telles que les Présidents des deux Chambres du Parlement burundais, les Très Honorables Pie Ntavyohanyuma et Gabriel Ntisezerana, le Deuxième Vice-Président de la République, Gervais Rufyikiri, l’Ombudsman burundais, Mohamed Rukara, les anciens Chefs d’Etat, les Sénateurs Sylvestre Ntibantunganya et Domitien Ndayizeye, le Secrétaire Général de l’EAC, Ambassadeur Richard Sezibera, les élus du peuple, les membres du Gouvernement, les diplomates accrédités à Bujumbura, les corps de défense et de sécurité, l’appareil judiciaire, les représentants des confessions religieuses pour ne citer que ceux-là.

Les cérémonies se sont terminées par une photo de famille où les invités ont posé en signe de souvenir avec le Président Jakaya Mrisho Kikwete.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |