Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Les Honorables Parlementaires de la circonscription de Gitega invitent la population à se préparer pour les élections de 2015

Publié mardi 22 juillet 2014
parChristine Nahimana
:

L’accès de la carte nationale d’identité pour le paysan se pose avec acuité car les autorités collinaires demandent des pots de vins avant de livrer l’attestation de résidence, cela est ressorti d’une journée de restitution des Parlementaires de la circonscription de Gitega à l’intention des administrateurs communaux et du personnel du service de l’état-civil dans la province.

Ouverte solennellement par le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, cette journée d’échanges a été organisée après une tournée des Parlementaires dans toutes les communes de cette circonscription dans le but d’analyser les conditions d’octroi de la carte nationale d’identité, clé d’accès à toutes les échéances électorales. C’était le lundi 21 juillet 2014 dans les enceintes du Bureau Communal de Gitega.

JPEG - 55.9 ko
Vue partielle des natifs de Gitega présents à cette réunion

Dans l’ensemble, les Parlementaires ont décrié le manque de matériel. L’état des stocks de fiches est déplorable alors que le fournisseur qu’est le département de la Population est basé à Gitega même. Il a aussi été conseillé aux administrateurs communaux d’apprêter les frais de mission pour un agent de l’état-civil du moment que certaines autorités communales préfèrent s’approvisionner eux-mêmes et favorisent de ce fait les ruptures de stocks. L’autre problème de logistique a trait aux machines à écrire dans la plupart des communes où le service de l’état civil dispose d’une seule machine à écrire. Pour pallier a cette situation, il a été proposé d’emprunter ce matériel aux établissements scolaires, chose aisée en cette période des vacances. Un accueil des moins chaleureux que les agents de l’état-civil réservé aux paysans démotive ces derniers qui ne reviennent plus au bureau communal souvent éloigné de leur domicile.

Dans le souci de remédier à cette situation, il a été convenu de distribuer des numéros aux acquéreurs ou alors de les ranger en files d’attente par ordre d’arrivée. Les Parlementaires ont aussi découragé la pratique de tricherie qui se manifeste chez certains agents du service de l’état civil qui inscrivent les noms des acquéreurs sur des bouts de papier.

Dans cette course avec le temps, les parlementaires ont proposé d’aménager un calendrier donnant des priorités spéciales à l’octroi de la carte nationale d’identité, le mieux étant d’afficher ce calendrier qui serait établi à tour de rôle des collines, les chefs collinaires devant veiller à la sensibilisation.

Vous saurez que l’inscription au rôle pour les prochaines échéances électorales est prévue au 22 septembre prochain.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |