Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Les deux Vice-Présidents de la République, respectivement le Premier Vice-Président et le Deuxième Vice-Président de la République, ont présenté devant le Congrès du Parlement réuni, le Rapport Général du Gouvernement pour l’année 2010, ainsi que les perspectives d’avenir pour l’an 2011.

Publié jeudi 30 décembre 2010
:

Ce rapport du Gouvernement s’inscrit donc dans le cadre de l’une des fonctions du Parlement qui est le contrôle de l’action gouvernementale. Devant les Honorables Députés et Sénateurs réunis en Congrès, le Premier Vice-Président de la République, S.E.M. Thérence Sinunguruza et le Deuxième Vice-Président de la République, S.E.M. Gervais Rufyikiri, ont procédé tour à tour et chacun en ce qui le concerne, à la présentation du Rapport Général du Gouvernement au Congrès du Parlement tel que prévu par la Constitution de la République du Burundi.

Le Rapport Général présenté et dont le contenu suit, contient les réalisations pour l’année 2010 ainsi que les perspectives pour l’année 2011 des différents Ministères, les uns sous la coordination de la Première Vice-Présidence, les autres relevant de la Deuxième Vice-Président de la République.

La fonction parlementaire de contrôle de l’action gouvernementale est l’une des pierres angulaires de la démocratie. Le contrôle permet de rendre l’Exécutif comptable de ses actions et d’assurer l’application efficace des politiques par ce dernier. Le contrôle étroit de l’Exécutif par le Parlement est un indicateur de bonne gouvernance. Outre la fonction législative du Parlement, c’est à travers ce contrôle que le Parlement garantit l’équilibre des pouvoirs et affirme son rôle en tant que défenseur des intérêts du peuple.

Les membres des Bureaux du Parlement burundais.

Dans toutes les démocraties du monde, le Parlement a les prérogatives de superviser et de contrôler l’action du Gouvernement à travers un nombre d’outils et de mécanismes prévus généralement par la Constitution et aussi par d’autres textes réglementaires. C’est ainsi que dans notre pays, l’article 163, alinéas 5 de la Loi Fondamentale dispose que les deux Chambres du Parlement se réunissent en Congrès pour évaluer, tous les six mois, la mise en application du programme du Gouvernement.

Ce jour-là, l’occasion était donc donnée aux Honorables Députés et Sénateurs d’exercer cette prérogative constitutionnelle en tant qu’élus du peuple.

Aussi, était-ce un agréable devoir pour le Gouvernement de présenter au Parlement les réalisations du Gouvernement au cours de l’exercice 2010 ainsi que les perspectives pour l’année 2011 dans les différents secteurs de la vie nationale. C’est au regard de la particularité de cette année qui a été essentiellement placée sous le signe des élections générales qu’il a été présenté les réalisations du Gouvernement au cours de l’année 2010 en lieu et place d’un rapport semestriel. Il va sans dire que l’action du Gouvernement au cours de l’année 2010 s’est focalisée sur le processus électoral et que certains secteurs de la vie nationale n’ont pas pu jouir de toute l’attention voulue.

Une vue des Honorables Députés et Sénateurs réunis en Congrès

Les réalisations ont été présentées en deux temps. Dans un premier temps, les Honorables Parlementaires ont pu prendre connaissance des réalisations et des perspectives des secteurs coordonnés par la Première Vice-Présidence de la République. A ensuite suivi la présentation des réalisations et des perspectives dans les secteurs coordonnés par la Deuxième Vice-Présidence de la République.

Soulignons ici qu’en ce qui concerne les perspectives 2011, l’action du Gouvernement s’inscrira en droite ligne dans les orientations fixées par Son Excellence Monsieur le Président de la République dans son message à la Nation au lendemain de la mise en place du Gouvernement en début du mandat en cours. Elles resteront par ailleurs conformes aux CSLP deuxième génération, ainsi qu’à la Vision Burundi 2025.

Télécharger le rapport du gouvernement

Tharcisse Manirakiza, Clarisse Biraronderwa, Egide Kwizera.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |