Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Les obsèques de Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA

Publié mardi 23 mai 2017
parChristine Nahimana
:

C’est samedi 20 mai 1017 qu’ont eu lieu les funérailles de Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA dans sa circonscription de Gitega, et plus précisément dans sa commune natale de Gishubi.

Après l’enlèvement du corps à Kira Hospital où l’Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA s’est éteint le 13 mai 2017, le cortège funèbre s’est dirigé vers le Stade de Gishubi où s’est déroulée la messe de requiem.

JPEG - 114.4 ko
Vue de profil de ceux qui sont venu rendre le dernier hommage au Feu Hon. Grégoire NTIMPIRANGEZA

Dans son homélie, Monseigneur Jean-Marie HAKIZIMANA a commencé par remercier toutes les personnes présentes qui sont venues de partout pour témoigner l’attachement qu’elles portaient à Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA. C’est aussi un témoignage de l’héritage de Dieu qui prône l’amour du prochain, s’est-il réjoui avant de mettre en garde les chrétiens de ne pas s’en prendre à Dieu du moment que Feu Grégoire NTIMPIRANGEZA part jeune, l’essentiel étant de mûrir dans la foi comme le recommandent les Saintes Écritures.

Le Vicaire a rappelé la peur ressentie par les disciples de Jésus-Christ quand ils l’ont vu crucifié sur la croix. Ils n’avaient pas en réalité compris le vrai amour de Dieu qui consiste à se sacrifier pour les autres. Quand Jésus-Christ leur est apparu, il leur a souhaité la paix. Ils n’en sont pas revenus. Grace à la foi, le don de la vie devient miraculeux. C’est la raison pour laquelle nous devons implorer le don de sauvegarder la vie, depuis la conception jusqu’à la mort, sans jamais nous accorder la prérogative d’ôter la vie à qui que ce soit.

En quittant ses disciples, Jésus-Christ les a réconfortés. « N’ayez pas peur, leur a-t-il confié, il reste beaucoup de places dans le royaume de Dieu ». Au jour de la Pentecôte, le Saint-Esprit nous fortifie. Nous aussi, nous ne devons pas nous inquiéter. L’Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA a eu le temps de se préparer. Pour nous chrétiens, la maxime selon laquelle la terre s’occupe des morts ne compte pas. Les morts appartiennent plutôt à Celui qui les avait créés. Et pour preuve, à côté du don de la vie que Dieu avait accordé à l’Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA, il lui avait aussi prodigué d’autres dons qui ont contribué à sa graduation jusqu’à être élu et réélu comme Député.

JPEG - 109.7 ko
Messe de requiem en mémoire de Feu Hon.Grégoire NTIMPIRANGEZA

Jésus-Christ est la voie qui nous mène à Dieu. Ses disciples ne l’ont pas compris. Il a fallu que Dieu s’abaisse pour tendre le bras aux humains. Thomas l’a bien même explicité : « Nous ne savons même pas où tu vas, comment saurions-nous le chemin qui y mène ». C’est un privilège de connaitre Jésus-Christ, un pont par lequel tous les chrétiens doivent passer. Dans la Bonne Nouvelle, Jésus-Christ nous a prévenus. C’est lui la vie et, pour preuve, il a donné la sienne pour nous. Pour se préparer à passer par cette voie, il faut notamment être correct et se sacrifier pour les autres.

Que Dieu accorde à l’Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA la vie éternelle qu’il a toujours espérée, a souhaité le Vicaire. Notre prière est une contribution au cas où il ne serait pas encore arrivé au Paradis, a-t-il expliqué. Les Saints eux aussi prient pour nous. pour notre part nous prions pour les âmes en interrogatoire au Purgatoire, a-t-il conclu.

Après la messe, les cérémonies d’inhumation se sont poursuivies à la Permanence du Parti CNDD-FDD de la commune de Gishubi, lieu où a été érigée la dernière demeure de Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA.

JPEG - 54.6 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale pronçant le discours de circonstance

Le choix de cet emplacement n’a pas été un fait du hasard, comme devait l’expliquer le Président de l’Assemblée Nationale quand il a dressé le parcours de Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA qui est né en 1974 sur la colline de Rukinga en commune de Gishubi. Après l’école primaire à Yengo, il a poursuivi ses études secondaires, d’abord à l’ETSA de Gitega, ensuite au Lycée de Rumonge, puis au Lycée de Bukirasazi et enfin, au Lycée de Gishubi. Il a même obtenu un certificat pour le SMO (Service Militaire Obligatoire).

A propos de sa carrière professionnelle, le Très Honorable Pascal NYABENDA a signifié que durant la période allant de 2000 à 2007, Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA enseignait au Collège Communal de Gishubi avant d’être nommé Administrateur de la commune de Gishubi. Il a été élu Député en 2010 et réélu en 2015, a poursuivi le Numéro Deux burundais qui a aussi précisé que, en politique, Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA a été président, en commune de Gishubi, du CNDD-FDD d’abord quand il était encore un mouvement politique, c’est-à-dire de 2000 à 2004. Ensuite, quand le CNDD-FDD est devenu parti politique, Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA en fut président en deux temps, de 2004 à 2007 et de 2010 à 2017.

Dans son allocution, le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD a, au nom des membres de cette famille politique, « Abagumyabanga », remercié Dieu qui les avait prêté le vaillant Grégoire NTIMPIRANGEZA. C’était un homme hors du commun, a avoué le Général Evariste NDAYISHIMIYE avant de démontrer son esprit patriotique et solidaire. Par ailleurs, a-t-il renchéri, Dieu ne présage jamais un mauvais projet. Et d’espérer que le Tout-Puissant va les dédommager.

JPEG - 78.5 ko
Le Secrétaire Général du parti au pouvoir prononçant son discours

Il a en outre saisi l’occasion pour présenter ses condoléances d’abord au parti CNDD-FDD, ensuite à l’Assemblée Nationale, puis au peuple burundais, enfin à la province de Gitega et en particulier à la commune de Gishubi. Il a aussi promis à la famille du disparu que le parti CNDD-FDD restera toujours à ses côtés ; en témoigne la facture de cinq mois d’hospitalisation et équivalant à 64 million de francs burundais que les natifs de Gitega ont payée.

JPEG - 115.3 ko
Dépot des gerbes des fleurs par les Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale

Après le dépôt des gerbes de fleurs, les cérémonies se sont déroulées encore une fois au Stade de Gishubi où un représentant de la famille a déclaré que non seulement ils procèdent à l’usage de Gukaraba mais aussi à celui de Guca ku mazi qui sanctionne la fin du deuil.

Feu Honorable Grégoire NTIMPIRANGEZA a été victime d’un accident de circulation sur la route menant à Gishubi en date du 18 décembre 2016.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |