Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Ouverture solennelle de l’IPROSARUDE, Polyclinique Espoir de Gitega

Publié mardi 22 juillet 2014
parChristine Nahimana
:

Vendredi 18 juillet 2014, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a coupé le ruban pour marquer l’ouverture solennelle de la Polyclinique Espoir de Gitega.

JPEG - 120 ko
Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale coupant le ruban

Après ce symbole de marque, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa a eu droit à une visite guidée par le médecin-directeur, Docteur Jean-Pierre Ndayirukiye. Fruit de l’initiative des natifs de la province, la Polyclinique Espoir de Gitega comprend, en plus du matériel moderne, des services divers qui vont des urgences à la Néonatologie en passant par l’ORL, la Dentisterie, l’Ophtalmologie sans oublier l’opération des cataractes.

Pour commémorer cet événement de taille, les invités et le personnel de l’Hôpital se sont retrouvés autour d’un verre. « Nous louons l’initiative des promoteurs de ce projet, ils ont apporté leur contribution à l’édifice du développement du pays », tel a été le leitmotiv de tous ceux qui se sont relayés pour prendre la parole, à commencer par le Général Jérémie Ntiranyibagira, représentant légal puis le Gouverneur de la province, Honorable Sylvestre Sindihebura qui ont tour à tour souhaité la bienvenue à tout un chacun.

JPEG - 62.6 ko
Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale venant de couper le ruban

Et le ministre de la Justice et Garde des Sceaux de renchérir que la Polyclinique tient lieu de remboursement de la dette des natifs de Gitega envers leur province. Le ministre Pascal Barandagiye a précisé que la Polyclinique reste ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il a aussi sollicité l’appui du Gouvernement en matière du financement basé sur les performances. Il a également souhaité à la Polyclique de travailler dans ses propres locaux, étant donné qu’elle occupe actuellement les bâtiments qui abritaient l’hôtel « Le Labrador ».

Quant à l’Assistante de la ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, elle a loué le partenariat entre les secteurs publics et privés. Elle a invité la direction provinciale de la Santé de plaider pour que la Polyclinique adhère à la politique nationale de gratuité des soins de santé maternelle et infantile. Elle a rappelé que tous ces efforts seront nuls si la maternité n’est pas contrôlée. Le mieux est d’avoir trois enfants. Un autre handicap non moins majeur concerne l’hygiène corporelle, la lutte contre la toxicomanie, source de violences sexuelles et le combat contre la sorcellerie, a-t-elle conseillé avant d’inviter les populations de Gitega de faire leur cette polyclinique.

JPEG - 51.2 ko
Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale (à droite) prononçant son discours

Dans son discours, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a reconnu que la santé est le moteur de tout projet de développement. Au nom des populations qu’elle représente, Honorable Mo-Mamo Karerwa a souhaité que cette Polyclinique puisse s’étendre dans les provinces frontalières de Ruyigi, Karusi, Rutana, Mwaro et Muramvya. Elle a aussi loué l’esprit d’élargir la Communauté de la Communauté Est-Africaine en recrutant du personnel de la région.

Revenant sur les témoignages des bénéficiaires qui ont avoué être bien reçus d’une part et qui ont, d’autre part, conseillé de soigner d’abord le patient avant de lui demander la caution, elle a déclaré que le premier remède pour un malade est son accueil par le médecin. Et de conseiller de travailler avec bon cœur, ce qui a toujours caractérisé les Burundais.

Vous saurez que IPROSARUDE signifie en toutes lettres Initiative pour la Promotion de la Santé et le Développement Rural.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |