Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Participation de la Délégation burundaise à la 40ème Session de l’Assemblée Parlementaire ACP et à la 30ème Session de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP- UE

Publié samedi 5 décembre 2015
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 48.2 ko
Le Deuxième Vice -Président du Sénat dans une séance plénière de l’Assemblée Parlementaire ACP à Bruxelles.

Au cours de la séance plénière de la 40ème Session de l’Assemblée Parlementaire Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP) qui s’est tenue vendredi 4 décembre 2015 à Bruxelles en Belgique, les Honorables Députés ont d’abord examiné le compte rendu analytique de la 39ème Session de cette assemblée du 23 septembre 2015.

Le Deuxième Vice-Président du Sénat et Chef de la Délégation burundaise a profité de la circonstance pour s’exprimer sur la situation du Burundi. Il a, en outre, apporté des éclaircissements sur certains éléments erronés qui figurent dans une proposition de résolution sur le Burundi qui allait être examiné.

Dans sa déclaration, il a invité les Parlementaires des pays ACP et de l’UE de se rendre sur terrain et découvrir eux-mêmes la situation réelle qui prévaut au Burundi.

Après l’intervention du Chef de la Délégation burundaise, tous ceux qui ont pris la parole ont compris et ont, tour à tour, soutenu le contenu du message transmis par la Délégation. Il s’agit entre autres du Représentant de l’Ethiopie, du Kenya, de la Tanzanie, du Gabon, du Lesotho, du Cameroun et du Tchad.

L’ensemble des pays ACP a élevé la voix pour inviter l’opinion internationale à soutenir le Burundi dans ses efforts de la consolidation de la paix et de la démocratie. Toutefois, la souveraineté du peuple burundais doit être respecté, ont-ils ajouté.

Dans l’après-midi, la Délégation burundaise a pris part aux travaux des Commissions conjointes (APP) entre le Parlement européen et le Parlement du groupe ACP.

Le Deuxième Vice-Président du Sénat, Honorable Anicet NIYONGABO a encore une fois démenti l’hypothèse avancée par un des Parlementaires européens qui laissait entendre que le Parlement burundais est monopartite.

Il a fait remarquer à l’auguste assemblée que le Parlement burundais est composé de plusieurs groupes politiques à l’instar de lui-même et de certains Membres de sa Délégation qui sont issus des familles politiques autres que le CNDD-FDD qui l’a emporté.

Le Deuxième vice-Président du Sénat a, enfin, évoqué un dialogue prévu le 8 décembre 2015 entre la Délégation burundaise et l’UE sur l’article 96 de l’Accord de Cotonou.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |