Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Présentation du Rapport de la descente des membres de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication sur l’évaluation du lancement de l’Ecole Fondamentale

Publié mardi 29 avril 2014
parChristine Nahimana
:

Dans le cadre d’évaluer avec les responsables de l’éducation à différents niveaux et les partenaires locaux la mise en œuvre de la réforme « Ecole Fondamentale », la Commission permanente de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication, a organisé une descente dans les provinces de Ruyigi, Rutana, Kayanza, Muyinga, Karusi, Kirundo pour se rendre compte de l’état d’avancement de la mise en œuvre de cette réforme. Cette Commission a également ciblé certains établissements de la Municipalité de Bujumbura et les autorités du Ministère de l’Enseignement de Base et Secondaire pour s’enquérir de la situation 6 mois après le démarrage de l’Ecole Fondamentale.

JPEG - 44 ko
Hon.Marcelline Bararufise,
Présidente de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, de la Culture et de la Communication

Au cours de la séance plénière du 29 avril 2014, le Président de cette Commission en charge de l’Education a partagé aux honorables députés les défis auxquels font face les intervenants en matière de l’Education en rapport avec l’Ecole fondamentale. Ces défis à relever sont entre autres :

- le nombre insuffisant d’enseignants et leur qualification pour certains d’entre eux ;

- la non-maîtrise de certains cours comme l’anglais, le kiswahili et la musique ;

- les salles de classes dont la construction n’est pas encore achevée ;

- le manque des frais de fonctionnement et l’absence des suppléants ;

- l’insuffisance des moyens logistiques et didactiques.

Le taux d’abandon dans les provinces de Kirundo, Muyinga et Ruyigi reste très élevé. Les raisons évoqués sont notamment :

- Le recherche du travail dans les pays voisins ;

- Les grossesses non désirées ;

- La présence des zones minières qui constituent un grand attrait pour les jeunes.

L’ Assemblée Nationale a émis la recommandation au Gouvernement du Burundi de s’impliquer davantage dans le suivi évaluation des programmes et dans la formation continue en créant des structures de suivi et évaluation pour assurer le bon fonctionnement de l’Ecole Fondamentale.

Pour plus de détails, cliquez sur l’icône ci-dessous :

PDF - 75.1 ko
rapport-synthèse de la descente sur terrain des honorables députes membres de la commission de l’éducation, de la jeunesse, des sports et loisirs, de la culture et de la communication sur l’évaluation du lancement de l’école fondamentale
 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |