Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Prière d’action de grâce organisée pour les bénédictions de l’année 2014

Publié lundi 29 décembre 2014
parKabura Elidad
:

Le Président de l’Assemblée Nationale s’est joint à la famille présidentielle au chef-lieu de la province de Ngozi

"La famille du Président de la République termine l’année 2014 dans la paix et la sécurité." Voilà la raison qui l’a poussée à présenter ses remerciements devant le Tout-Puissant.

Du 26 au 31 décembre 2014 au Stade du chef-lieu de la province de Ngozi, six jours de prière, d’action de grâce et de remerciements pour avoir été gardée par le Dieu Tout-Puissant, l’année 2014 qui coïncide avec la célébration de 50 ans que le Président Pierre NKURUNZIZA vient de boucler depuis sa naissance, une période ponctuée d’événements malheureux liés à la vie de sa famille natale et la vie sociopolitique de son pays, mais enfin de compte une vie heureuse consécutive à la fin de la guerre que le Burundi a connue et la conduite des affaires de son pays.

Sur son invitation, beaucoup de leaders ont répondu présents à cette prière, notamment les membres du Bureau de l’Assemblée Nationale du Burundi et du Sénat, en tête desquels l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, les deux Vice-Présidents de la République, les parlementaires, l’Ombudsman burundais, les membres du Gouvernement ainsi que d’autres personnalités.

JPEG - 378 ko

Le thème central de cette croisade de prière et de séminaires ateliers à l’intention des leaders et des jeunes se trouve dans le livre du prophète Néhémie, chapitre 2, verset 17 au verset 20. Ce prophète est considéré comme un exemple d’un bon leader dans la reconstruction de son pays. Les Israélites avaient compris que Néhémie avait un plan parfaitement au point. Il inspirait confiance à ses compatriotes, et sa proposition de reconstruire le rempart de Jérusalem les a enthousiasmés, car elle répondait à leurs souhaits les plus chers, et que jusque là, ils n’avaient pas pu les réaliser. Ils furent remplis de courage et eurent une meilleure perspective d’avenir. Néhémie a amené le peuple à s’impliquer et il lui a donné une raison de vivre. Les Israéléites ont compris le message et se sont apprêtés à agir. Ils ont fait preuve d’une attitude positive et ont cru au succès.

JPEG - 65.9 ko
La population à la prière demande à Dieu de garder les Burundais

Les participants à cette croisade de prière et d’action de grâce ont durant les journées du 26, 27 et 28 décembre 2014, prié pour qu’au cours de l’année 2015, Dieu garde les Burundais et aide les dirigeants à faire une bonne lecture des différentes situations que le pays traverse. Des louanges et adorations dominaient la soirée.

Dans son enseignement , le Pasteur Dr. Daniel Bailon Batale Bangongo de la RD Congo est revenu sur tout ce que Dieu a déjà réalisé à l’endroit du Burundi et des Burundais et, pour lui, une vie sans rempart est une vie sans sécurité. Il a donc invité les autorités à devoir vivre la vie de Dieu et à faire un bon discernement avant de prendre des décisions. Le prédicateur Daniel Bailon Batale Bangongo a souhaité au numéro un burundais et à toutes les autorités burundaises une bonne santé, l’intelligence, la fortification du corps, l’affermissement, la sagesse et la protection contre les ennemis de toutes origines.

JPEG - 58.1 ko
Pasteur Dr. Daniel Bailon Batale BANGONGO en train de prêcher

Le même prédicateur rappelle aux autorités burundaises que Dieu les a établis pour asseoir la droit et la justice et l’autorité est établie pour des raisons d’ordre, de paix, de direction, d’orientation et de responsabilité, car un leader sans responsabilité peut être une source d’insécurité de ses dirigés.

JPEG - 51.3 ko
La Première Dame du pays, Denise Nkurunziza, prie pour la croisade

De sa part, le Président Pierre Nkurunziza a signalé que pour un leader, le découragement, de provenance interne et externe, est le lot quotidien et a demandé à ses hôtes d’être vigilants et déterminés face aux défis comme l’a fait le prophète Néhémie. « La prière n’exclut pas la vigilance », t-t-il conclu.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |