Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

QUESTIONS ORALES AVEC DEBAT ADRESSEES AU MINISTRE DE LA SECURITE PUBLIQUE.

Publié mercredi 3 mars 2010
parChristine Nahimana
:

Le Ministre de la Sécurité Publique, le Général Alain Guillaume BUNYONI a participé à la séance des questions orales à l’Assemblée Nationale pour répondre aux questions ayant trait à la Sécurité Publique. L’Honorable Charles NIYUNGEKO qui a posé des questions voulait entendre du Ministre les réponses qui montrent l’état de la Sécurité dans tout le pays en général ; l’avancement du programme de désarmement de la population civile, au moment où des cas de meurtres parlent d’elles-mêmes dans plusieurs contrées du pays, les stratégies arrêtées par les autorités habilitées en vue d’assurer la sécurité des hommes politiques pendant la période pré-électorale, la période électorale et post-électorale. L’honorable Charles voulait également entendre du ministre de la sécurité Publique sa Position concernant les rumeurs faisant état des éventuelles troubles lors des élections.

JPEG - 45.5 ko
Alain Guillaume BUNYONI, Ministre de la Securité Publique.

Le Ministre dans ses réponses a expliqué que les cas de meurtres remarqués dans ces derniers jours sont liés au vol, au règlement de compte, aux accidents et aux suicides. Il a tout de même rassuré que la criminalité a été réduite à plus de 30% ces derniers temps. Cela découle d’une bonne collaboration entre les corps de sécurité, l’administration et la population pour traquer les malfaiteurs. En ce qui concerne certains éléments de la police qui manifestent un comportement indiscipliné, le Ministre a fait savoir qu’ils sont punis sans complaisance. A titre d’exemple 200 policiers purgent leurs peines dans diverses maisons de détention qui se trouvent dans le pays et, plus de 150 autres, leurs procès sont en cours d’analyse.

Concernant l’état d’avancement du processus de désarmement, le Ministre BUNYONI a dit qu’il se trouve à un niveau satisfaisant. 80 000 fusils ont été remis durant la campagne désarmement de la population ; vingt-six armes lourdes ont étés remises volontairement d’autres saisies…

Des milliers des explosifs ont été aussi remis , d’autres saisis..

Le Ministre a également tranquillisé les Hommes politiques en particuliers et la population en général que au moment où nous approchons les échéances électorales, le corps de la police est en train de s’y préparer en conséquence car cela ressort de ses missions de sécuriser le pays.

Egide KWIZERA

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |