Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Quand la population de la province de KAYANZA vole au secours des victimes de la famine de la province de KIRUNDO

Publié mardi 31 mars 2009
parChristine Nahimana
:

Une partie d’une aide alimentaire en provenance des ménages de la province de KAYANZA destinée aux victimes de la famine en province de KIRUNDO a été distribuée ce 30 mars 2009 aux affamés de la colline de BISHISHA, nous sommes en commune de BUSONI.

Ces vivres alimentaires distribués en commune de BUSONI étaient composés de patates douces, de choux, du manioc, de grains de maïs, du haricot. Une autre partie de l’aide est destinée aux populations de la commune de BUGABIRA et une partie de la commune de NTEGA.

En plus du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA qui avait répondu présent à cette activité, il y avait aussi le Ministre de l’Intérieur, M. Edouard NDUWIMANA, le Conseiller Principal du Gouverneur de KAYANZA. Les Administrateurs communaux des communes de la province de KAYANZA avaient accompagné cinq camions qui contenaient cette aide alimentaire.

Le Gouverneur de la province de KIRUNDO, M. Juvénal MUVUNYI, en souhaitant la bienvenue à ces illustres hôtes, s’est félicité de ce geste humanitaire posé par la population de la province de KAYANZA et a aussi rappelé que des liens d’amitié entre la province de KAYANZA et celle de KIRUNDO datent de longtemps. En effet, a-t-il expliqué, la province de KIRUNDO a bien accueilli beaucoup de migrants en quête de propriétés foncières en provenance de KAYANZA, car la province de KIRUNDO était relativement moins peuplée que celle de KAYANZA.

Quoi que la population de KIRUNDO fasse actuellement face aux problèmes de famine liés à la sécheresse, elle n’est pas restée les mains tendues seulement envers des âmes charitables. L’administration encourage la population à s’adapter aux changements climatiques en cultivant des plantes qui résistent à la sécheresse comme les tubercules dont la patate douce et le manioc. De plus, le Gouverneur de la province de KIRUNDO a fait savoir que la population est encouragée à protéger l’environnement en plantant des arbres sur des collines et les versants pentus.

L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, Pie NTAVYOHANYUMA, a dans son mot de circonstance exprimé ses remerciements aux initiateurs de cette action, mais aussi a apprécié l’effort consenti par la population de Kayanza en participant activement à cette activité. En tant que parlementaire, il a déclaré qu’il se sentait plus concerné au premier niveau par le problème et a assuré qu’il va agir. Il a lancé ensuite un appel pressant à la Direction Provinciale de l’Agriculture et de l’Elevage(DPAE) en province de Kirundo et aux encadreurs agricoles des communes pour que tout le monde s’investisse en inculquant aux agriculteurs des techniques agricoles adaptées pour lutter contre les famines cycliques dans cette région. Il a soutenu la politique de protection de l’environnement en plantant les arbres sur des versants et les arbres fruitiers dans les propriétés familiales.

Le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Pie NTAVYOHANYUMA, a aussi demandé aux autres provinces du pays non concernées par le problème de famine d’emboîter le pas à la province de Kayanza pour voler au secours à la population affamée de la province de Kirundo. Les Organisations Non Gouvernementales comme le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et Catholic Relief Service (CRS) ont posé des gestes louables mais doivent être soutenues dans leurs efforts par l’administration.

Il a terminé en souhaitant que la pluie puisse continuer à tomber normalement pour que la population de Kirundo, en particulier des communes frappées par la famine, puisse cultiver et récolter comme les habitants des autres provinces du pays.

Le Conseiller Principal du Gouverneur de KAYANZA, M. NDUWIMANA Senel, a quant à lui dit dans son intervention que cette action s’inscrit dans le cadre des bonnes mœurs des Burundais d’entraide mutuelle et surtout en situations difficiles. Il a mentionné dans son allocution que cette initiative remonte du moment où l’actuel Ministre de l’Intérieur, M. Edouard NDUWIMANA, était Gouverneur de Kayanza. A ce moment, l’Administration a conscientisé la population sur toutes les collines et celle-ci a très vite compris et a donné de son propre gré ce qu’elle avait dans des champs ou dans des greniers. Il a alors été possible d’avoir plus de 100 tonnes de vivres composés de grains de maïs, de manioc, patate douce et haricot.

Il a cependant signalé que le problème qui a été difficile à résoudre était lié aux moyens de déplacement de ces produits collectés pour les acheminer à destination : d’abord au chef- lieu de la province KAYANZA, puis vers les communes frappées par la famine à KIRUNDO.

Ce problème de manque de véhicules de déplacement de ces produits persiste car, a continué le Conseiller Principal du Gouverneur de KAYANZA, M. NDUWIMANA Senel, il y a encore des vivres qui restent dans les entrepôts au chef-lieu de la province à KAYANZA , en attente d’être acheminés vers la population en situation de besoin.

Egide KWIZERA

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |