Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Restitution du rapport de mission effectuée du 10 au 16 avril 2016 à New York au siège des Nations Unies

Publié vendredi 17 juin 2016
parChristine Nahimana
:

« C’est déjà bien que le Burundi ne soit pas placé dans la position de suspension par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie », s’est réjoui le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale. L’Honorable Edouard NDUWIMANA s’exprimait au cours de la séance plénière de jeudi 16 juin 2016 lors de la restitution du rapport de mission effectuée du 10 au 16 avril 2016 à New York au siège des Nations Unies, une mission dont il a été le Chef de délégation.

JPEG - 108.1 ko
Le 2ème Vice Président de l’Assemblée Nationale présentant le rapport.

Dans la perspective de redorer l’image du pays dans le concert des nations après la situation qui a prévalu avant et après les élections de 2015 au Burundi, l’Assemblée Nationale multiplie des contacts formels et informels avec les différents partenaires tant au niveau régional qu’international.

Dans ce cadre, l’Assemblée Nationale a envoyé une délégation pour prendre part à une réunion de la commission politique de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, tenue à New York au siège des Nations Unies du 11 au 13 avril 2016. L’ordre du jour portait essentiellement sur onze points dont le premier était relatif à l’adoption du relevé de décisions et compte-rendu de la réunion du 8 juillet 2015 qui s’est tenue à Berne, en Suisse.

JPEG - 121 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale suivant la présentation

Le Burundi qui venait de sortir des élections n’a pas participé à cette réunion mais à été placé au cours de ces assises à la position intermédiaire sous observation préventive, a indiqué l’Honorable Edouard NDUWIMANA avant d’expliquer que l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) comprend trois positions ; à savoir la position de membre actif, la position intermédiaire sous observation préventive et la position de suspension.

Selon le Chef de délégation, la position de suspension entraîne la suspension du cadre de coopération alors que l’APF appuie le Parlement burundais notamment à travers le Programme Noria. Par ailleurs, l’Honorable Edouard NDUWIMANA a indiqué que la Commission Politique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie s’engage à réévaluer la situation lors de la Session en juillet 2016. L’Assemblée plénière qui se tient une fois par an et qui réunit souvent les Présidents des Assemblées Nationales se tiendra cette année à Antananarivo, au Madagascar en sa 42ème Session.

JPEG - 137.4 ko
Vue partielle des Honorables Députés

La tâche de plaidoirie pour le Gouvernement du Burundi a été ardue, a reconnu le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale qui se félicite de cette réussite, ce qui a conduit d’ailleurs la Commission Politique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie à recommander d’adopter un langage équilibré pour le Burundi, en évitant l’exagération dans l’emploi des termes comme « génocide ». A côté de l’Honorable Edouard NDUWIMANA, la délégation burundaise était aussi composée par l’Honorable Anicet TUYAGA et l’Honorable Angèle CIZA.

En plus de la Commission Politique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, l’APF, dont le Président en exercice est le Président de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo, l’Honorable Aubin NINAKU, compte trois autres Commissions. Il s’agit de la Commission de l’Education, de la Communication et des Affaires Culturelles, la Commission des Affaires Parlementaires et la Commission de la Coopération et du Développement.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |