Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Retour du Président de l’Assemblée Nationale et de son Premier Vice Président d’une mission de travail en Ouganda

Publié vendredi 28 août 2015
parGabby Bugaga
:
JPEG - 46.2 ko
Au retour du Président de l’Assembleé
Le Président de l’Assemblée accueilli par les membres du Bureau, les députés et les hauts Cadres de l’Assemblée.

L’ Honorable NYABENDA Pascal, Président de l’Assemblée Nationale et son Premier Vice Président l’Honorable RWASA Agathon sont rentrés d’une mission de travail en Ouganda. En effet, la mission avait pour objectif de rencontrer le médiateur Inter burundais, le Président ougandais Yoweri MUSEVENI, qui, pour des raisons de signatures d’accord au sud Soudan n’était pas disponible, selon le Président de l’Assemblée Nationale qui s’exprimait devant la presse à son arrivée.

Le Vice Président de l’Ouganda et son ministre de la défense se sont chargés de les recevoir. Pour le Président de l’Assemblée Nationale, il était question de les remercier pour leur implication dans le processus de dialogue inter burundais et de leur signifier qu’un bon nombre d’éléments qui faisaient objet de discussion ont trouvé solution avec les élections. Ainsi l’Accord d’Arusha et les principes démocratiques ont été respectés notamment à travers le remplacement des institutions par la voix des élections libres et transparentes.

Pour le Président de l’Assemblée Nationale, le dialogue pourra reprendre avec de nouvelles orientations pour aller de l’avant.

JPEG - 48.6 ko
Le Président de l’Assemblée s’exprimant devant la presse

Un autre élément de taille est liée à l’insécurité dont la base arrière serait dans l’un des pays frontaliers, qui pis est, membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est. A ce propos, le Président de l’Assemblée Nationale a mentionné qu’une attention particulière devrait être mise sur le sujet afin de ne point violer les conventions de la communauté.

Le Très Honorable Pascal NYABENDA n’ a pas manqué de demander qu’il y ait une un autre sommet des Chefs d’États de la Communauté pour évaluer l’état des lieux de la situation étant donné que le Burundi s’est doté des institutions élues et reconnues.

Il a en outre indiqué que la question liée à l’intégration dans les institutions des formations politiques qui n’ont pas pu atteindre les quotas exigés par la Constitution trouvera la réponse à travers l’amendement de l’article 129 tel qu’annoncé par Son Excellence Monsieur le Président de la République. Les partis politiques qui n’ont pas participé aux élections n’ont pas de place dans ce genre de dialogue sauf dans un contexte autre que l’entrée dans les institutions, a précisé le Très Honorable Président de l’Assemblée Nationale qui se dit satisfait d’avoir été bien compris et qui salue par ailleurs la complémentarité de son Premier Vice Président, l’Honorable Agathon RWASA.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |