Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Réunion du Bureau de l’Assemblée Nationale avec le personnel du Secrétariat Général de l’Assemblée Nationale

Publié vendredi 30 septembre 2016
parNikiza Providence
:

Jeudi 29 septembre 2016, le Président de la Chambre Basse du Parlement et son Deuxième Vice ont rencontré le personnel du Secrétariat Général de l’Assemblée Nationale. Au menu figuraient les échanges sur l’amélioration des prestations des services de ce département. Le Très Honorable Pascal NYABENDA a appelé les Chefs de service à l’assiduité au travail et à la culture d’une bonne collaboration pour bien mener le travail.

JPEG - 41.5 ko
Les Deux Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale pendant la réunion

Etant donné que le département de l’administration englobe le personnel permanent, dont celui de la direction législative ayant en charge la satisfaction des besoins des Honorables Députés dans l’exécution de leur devoir de représenter le peuple qui les a mandatés, le Numéro Deux Burundais les a exhortés d’user du sens de responsabilité. Et d’inviter le Directeur Législatif à s’impliquer activement pour la mise en application de cette injonction.

Ainsi il a demandé à ce personnel de favoriser le climat d’entente et de respect envers les Honorables Députés tout en respectant le code de conduite du travail. Quelqu’un qui a eu de la chance d’obtenir un poste de travail alors que les autres sont toujours à la quête de ce dernier mais en vain, doit nécessairement manifester l’assiduité au travail de temps plus que les places qu’il occupe, est convoitée par d’autres qui n’en ont pas a –t-il poursuivi.

Le Président de l’Assemblée Nationale a également parlé du respect des heures de travail. Il a conseillé d’éviter les absences répétitives non justifiées et la paresse au lieu de travail. Par ailleurs il a invité le chef du personnel à sévir à l’endroit des employés qui afficheront des manquements si haut mentionnés.

JPEG - 53.3 ko
Vue partielle des participants à la réunion

Parlant de la direction administrative et financière, le Très Honorable Pascal Nyabenda a demandé aux services concernés de bien gérer le budget qui est à leur disposition bien que ce dernier soit qualifié d’austérité. Il leur a également demandé de diminuer les dépenses et faire la priorité les besoins principale de chaque service.

Prenant la parole le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Edouard Nduwimana a insisté sur l’élaboration du manuel des procédures administratives et financières pour mettre fin à certains problèmes qui ont toujours existé au sein de l’institution depuis. Il a également évoqué la question d’accoutrement du personnel de l’Assemblée Nationale qui, selon lui est parfois indécent, et a proposé que la tenue présentable soit de rigueur.

Les participants à cette réunion ont eu l’occasion d’adresser leurs préoccupations et de présenter leurs doléances au Bureau de l’Assemblée Nationale. On citera entre autres la dotation au personnel du Parlement d’un statut propre, le paiement des contributions, en tant que part patronale, aux fonds de pensions complémentaire en faveur des employés, l’organisation d’une formation sur le renforcement des capacités, sur l’éthique et sur la déontologie du fonctionnement du parlement ,la formation professionnelle de l’équipe du service informatique dans des centres spécialisés étant donné que le monde des TICs connait des mutation au jour le jours.

Au cours de la séance des questions le Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale a répondu aux préoccupations du Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale. Il a expliqué que le manuel des procédures administratives et financières est en cours d’élaboration et les activités vont bon train. S’agissant de la question de dotation d’un statut propre au personnel de l’Assemblée Nationale le Président de la Chambre Basse du Parlement a fait savoir que le Bureau va analyser à fond ce dossier et le résultat leur parviendra dans les jours à venir.

Sur le point des stages et formations à l’extérieur et à l’intérieur du pays, le Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale a signifié que les formations qui se font à l’intérieur du pays sponsorisées par le DSS se poursuivent mais les formations à l’étranger nécessitent beaucoup de moyens. Au cas où ces dernières sont sponsorisées ou financées par les pays quelconques ou organisations ils exigent des critères de sélection que des fois le personnel ne l’Assemblée Nationale ne remplit pas.

Pour clôturer, le Président de l’Assemblée Nationale a tranquillisé les participants à cette réunion que les doléances soumises trouveront de solutions au fur du temps, aussi longtemps que l’occasion se présentera bien sûr avec la disponibilité des moyens financiers.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |