Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Séminaire-atelier pour outiller les Honorables Parlementaires sur l’analyse et le vote du Budget.

Publié vendredi 29 octobre 2010
parChristine Nahimana
:

Du 26 au 27 octobre 2010, les Honorables Parlementaires et quelques fonctionnaires du Parlement viennent de se réunir pendant deux jours, en participant à un atelier de formation et d’informations sur les techniques d’analyse et de vote de la loi des Finances. Cet atelier est venu à point nommé car la Sessionparlementaire ordinaire d’octobre en cours est aussi appelée « session budgétaire » et est essentiellement consacrée à l’analyse et au vote du budget de l’Etat.

La loi des Finances revêt une grande importance pour le Parlement étant donné que c’est un moyen dont celui-ci dispose pour contrôler l’action du Gouvernement dans le souci d’améliorer le niveau de vie de l’électeur.

Les objectifs de cet atelier, a fait savoir le Président de l’Assemblée Nationale, Honorable Pie NTAVYOHANYUMA lors des cérémonies d’ouverture, étaient d’aborder avec les parlementaires les différents aspects relatifs à la notion de Budget, former et informer les Parlementaires sur le processus d’élaboration du budget de l’Etat, donner une large information aux parlementaires sur les mécanismes d’approbation et de contrôle des finances publiques de l’Etat.

Avec un Parlement qui est son début de mandat et qui est constitué à majorité de nouveaux venus dans le monde parlementaire, il était alors impérieux d’organiser une formation en leur endroit sur l’analyse et le vote du Budget Général de l’Etat car le vote de la loi des finances est la grande activité qui marque le début de leur mandant parlementaire. Les parlementaires doivent alors être outillés suffisamment pour pouvoir user de leur grand pouvoir dont leur confère la loi pour pouvoir orienter efficacement et contrôler des politiques sectorielles qui visent directement à l’amélioration des conditions de vie de la population, notamment en ce qui concerne l’agriculture et l’élevage, la santé, l’éducation et la reconstruction de toutes les infrastructures qui ont été détruites aux cours de longues années de guerre.

« Le Parlement burundais doit s’impliquer pour que l’Etat applique la gestion rigoureuse des ressources de l’Etat, en évitant le gaspillage, la dispersion, le double emploi et les malversations économiques et lutter contrer la mauvaise gestion », a mentionné le Président de l’Assemblée Nationale dans son discours d’ouverture.

Cet atelier dont les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été présidées respectivement par le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Député Pie NTAVYOHANYUMA et le Président du Sénat, l’Honorable Sénateur Gabriel NTISEZERANA, ceux-ci n’ont pas manqué, dans leurs discours, à adresser leurs remerciements à l’’Association des Parlementaires Européens pour l’Afrique (AWEPA) et à d’autres partenaires quant à l’appui indéfectible qu’ils ne cessent d’accorder au Parlement burundais.

Egide KWIZERA

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |