Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Tenue d’un atelier de renforcement des capacités en plaidoyer pour lutter contre les violences basées sur le genre

Publié mardi 19 février 2013
parClarisse Biraronderwa
:

Organisé par le Parlement du Burundi en collaboration avec l’Union Interparlementaire, cet atelier qui a duré du 18 au 19 février 2013, était à l’intention des femmes parlementaires regroupées dans l’Association des femmes Parlementaires du Burundi (AFEPABU).

Dans son mot de bienvenue, la Présidente de l’AFEPABU, l’honorable Gloriose Berahino a rappelé que la tenue de cet atelier de renforcement des capacités des femmes parlementaires sur le plaidoyer pour lutter contre les violences basées sur le genre s’inscrit dans la suite de l’atelier qui a eu lieu au mois de décembre 2012 sur le leadership, la communication et le plaidoyer, et les participantes étaient restées sur leur soif en ce qui concerne le thème du plaidoyer. Elle n’a pas manqué de remercier l’Union Interparlementaire qui parraine les activités de l’AFEPABU. Enfin, elle a fait savoir que cet atelier allait apporter une valeur ajoutée aux connaissances des femmes parlementaires afin d’être mieux équipées pour combattre les violences basées sur le genre qui, ces jours-ci, deviennent un phénomène de société.

Quant à la Représente de l’Union Interparlementaire, Madame Brigitte Filion, elle a émis le souhait de voir cet atelier mener à l’atteinte des objectifs fixés, et que l’atelier aidera à trouver les vrais outils et les messages clé pour mobiliser tous les décideurs sur la nécessité de la mise en place d’une loi de lutte contre les violences basées sur le genre.

Dans les thèmes dispensés figuraient "les éléments d’un bon plaidoyer", qui a permis à tous les participants d’en apprendre davantage sur ce qu’est un plaidoyer. Ils ont appris que le plaidoyer est fait pour atteindre un objectif précis. Le plaidoyer doit être bien planifié. Une évaluation et un suivi régulier doivent être menés pour s’assurer que tout se déroule comme prévu dans le processus de planification.

Dans le thème" Un plaidoyer parlementaire pour sensibiliser sur les violences basées sur le genre et promouvoir l’adoption d’une loi spécifique contre ce fléau", la consultante a partagé l’expérience du Rwanda, pays qui est arrivé à la promulgation de cette loi. Elle a expliqué que c’est au parlement, durant les séances plénières que les parlementaires doivent travailler pour influencer la mise en place de la législation. Elle a insisté que pour y arriver, le Bureau du Parlement doit être engagé. Elle a aussi demandé que dans ce combat il faut y faire participer les hommes parlementaires afin de faire passer le message aisément et que chaque descente sur terrain serve d’occasion de faire passer le message sur l’éradication des violences basées sur le genre. Aussi, lors du débat sur la loi des finances, les parlementaires doivent s’assurer que les programmes d’éradication des violences basées sur le genre ont été budgétisés.

"Les Techniques et les outils de plaidoyer" ont été enseignées. Ainsi, un bon plaidoyer doit contenir cinq éléments à savoir un contenu qui est l’idée centrale du message qui doit contenir une argumentation forte sur les motivations du plaidoyer. La formulation qui est le langage à utiliser, le messager qui est la personne qui diffusera le message, le format ou le médium qui est le moyen de communication utilisé pour diffuser le message ainsi que le moment et le lieu qui sont le temps et le lieu opportun pour apporter le message.

En faisant un plaidoyer, on informe tout en persuadant, afin de pousser l’audience à agir. La forme du message diffère selon l’audience cible et les différentes formes ont été données. Pendant la négociation, il faut être à l’écoute des besoins, des arguments et des questions de la cible, et faire des propositions pour chercher ensemble des solutions.

Des exercices pratiques ont ponctué les enseignements de ces deux journées, dans le but de mettre en pratique les nouvelles connaissances et avoir un savoir-faire pour faire un bon plaidoyer pour la lutte contre les violences basées sur le genre.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |