Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Tenue du Séminaire de redynamisation du Réseau des Parlementaires en Population et Développement

Publié vendredi 17 décembre 2010
:

Les activités de ce Séminaire, organisé à l’intention des Honorables Députés et Sénateurs, se sont déroulées en date du 13 décembre 2010. L’ouverture de ce séminaire a été faite par le Président du Sénat, l’Honorable Gabriel Ntisezerana, ainsi que le Ministre ayant la planification dans ses attributions, Monsieur Jean Pierre Mupira.

Les exposés du jour ont porté sur le mandat du FNUAP(le Fonds des Nations Unies pour la Population) au Burundi et l’expérience acquise par le Réseau au cours de la précédente Législature. Dans le premier exposé, le Représentant du FNUAP, principal soutien du Réseau Parlementaire, a rappelé que le FNUAP créé en 1968 est un organisme de développement international qui œuvre en faveur des droits des oubliés. Comme le stipule sa devise « Tout le monde compte », le FNUAP collabore avec les pays et leur donne des appuis pour utiliser les données sur la population afin que son travail profite à tous. Au Burundi, le FNUAP y travaille depuis 1972 et actuellement, il se trouve à son septième programme. La population et le développement est l’un de ses domaines d’intervention, et la coopération avec le Parlement dans ce domaine se base sur le fait que les parlementaires sont les plus privilégiés pour dialoguer avec la population qui les a élus. Il a ajouté que le Réseau des Parlementaires œuvre dans le sens du développement de la population. Les parlementaires organisés en Réseau, a-t-il ajouté, seront appelés à négocier avec les partenaires du pays, mais ils sont aussi appelés à faire le plaidoyer pour les questions des populations comme les questions des jeunes, les femmes en politique, les programmes sectoriels, etc.

Quant à la Vice-Présidente de ce Réseau lors de la précédente Législature, l’Honorable Pascasie Nkinahamira a fait savoir que le Réseau de la Législature qui vient de terminer son mandat a réalisé des activités non négligeables. Parmi celles-là se trouve la sensibilisation qui a abouti par exemple à la création du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, section burundaise. La mobilisation des ressources, les échanges d’expériences avec les réseaux des autres pays ont été faites. Avec les efforts du réseau par le plaidoyer, a-t-elle ajouté, le Gouvernement serait amené à faire une Déclaration sur la population et le développement. De plus, ce réseau aide le Gouvernement à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Pour atteindre ses objectifs, le Réseau doit collaborer avec la société civile. L’Honorable Pascasie Nkinahamira a informé sur l’existence du Forum régional Arabe et Africain pour la Population et le Développement (FAAPPD) qui travaille en collaboration avec le réseau national et qui leur propose des projets de lois-types en rapport avec la population et le développement. Elle a fait savoir que les défis à relever pour que le Réseau fonctionne à perfection sont nombreux, mais avant tout, les Honorables députés sont appelés à mettre en place le comité de coordination de ce Réseau. Elle a terminé son exposé en invitant les Honorables députés en fonction d’être très actifs et surtout de garder jalousement le poste de trésorier du FAAPPD occupé par le Burundi.

Les activités de ce séminaire ont été clôturées par le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Mo-Mamo Karerwa.

Clarisse Biraronderwa

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |