Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Visite du Président de l’Assemblée Nationale en commune de Rango

Publié jeudi 22 mars 2012
parChristine Nahimana
:

La visite du Président de l’Assemblée Nationale dans la Commune de Rango, en province de Kayanza, concernait les travaux de développement communautaire sur la colline Bishuri. Ces travaux consistaient à creuser la fondation de neuf salles de classes sur le site de l’école primaire de Murehe et à transporter les briques cuites à partir du marais se trouvant à environ 500 mètres.

Le Président de l’Assemblée Nationale était accompagné par l’Honorable Sennel Nduwimana de la circonscription de Kayanza, quelques hauts fonctionnaires natifs de la Commune de Rango qui travaillent à Bujumbura et le personnel de l’Assemblée Nationale. Il a été accueilli par les autorités locales, dont le Gouverneur de province, Monsieur Jean Claude Mpawenimana et l’administrateur de la Commune de Rango, Salvator Ntirandekura.

La visite a commencé par les travaux de développement communautaire et s’est terminée par les discours des autorités administratives locales et le message de Son Excellence le Président de l’Assemblée Nationale.

Après les travaux de développement communautaire, qui ont connu une participation massive, les discours d’accueil ont été prononcés successivement par l’administrateur de la commune Rango et par le Gouverneur de la province de Kayanza.

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de la commune de Rango a informé les visiteurs que plusieurs chantiers ont été initiés, en prévision du cinquantenaire de l’indépendance de notre pays qui sera commémoré le 1er juillet 2012. Parmi ces chantiers, 4 sont considérés comme les plus importants. Il s’agit de :

• L’adduction d’eau au chef-lieu de la commune ;

• La construction d’une école secondaire à Nyabitwe ;

• L’extension de l’école secondaire de Mwuzumure ;

• La construction de nouvelles salles de classes à Murehe.

L’administrateur communal a aussi informé les visiteurs que la paix règne sur toute la commune et dans les communes environnantes.

Il a terminé son discours en remerciant le Conseil Communal et les natifs de la commune de Rango du soutien appréciable qu’ils ne cessent d’apporter à la commune, tout en leur demandant de continuer à soutenir les efforts de la population de cette commune. Celle-ci fait notamment face au manque de moyens financiers pour assurer le salaire de la main d’œuvre impliquée dans les différents chantiers de construction.

Le Gouverneur de la province de Kayanza a informé la population que dans le cadre des préparatifs de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale, les communes de Rango et de Matongo sont les plus avancées. Il a rappelé qu’en 2009 et en 2011, la commune de Rango a été honorée d’une médaille de la part de S.E. le Président de la République pour les efforts fournis en matière de travaux de développement communautaire.

En conséquence, le Gouverneur de province a encouragé la population de Rango à aller de l’avant et a recommandé particulièrement les travaux en rapport avec la lutte contre la famine et la protection de l’environnement, notamment les fossés antiérosifs. Le Gouverneur de la province de Kayanza a ensuite demandé à la population de Rango de mettre en application la politique du Gouvernement relative à la planification des naissances, surtout compte tenu du surpeuplement qui caractérise cette commune et toute la province de Kayanza. Il a terminé son discours en informant les visiteurs que la paix et la sécurité règnent sur toute l’étendue de la province de Kayanza grâce à la collaboration entre la population, l’administration et les forces de l’ordre.

Dans son discours pour la circonstance, le Président de l’Assemblée Nationale a d’abord placé sa visite dans le cadre de l’information de la population de Rango sur les trois prix qui viennent d’être décernés en Allemagne à notre pays via le Ministère du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme. C’était à la Foire internationale du tourisme, qui s’est déroulée à Berlin, du 06 au 10 mars 2012.

Le premier prix a été attribué à Madame Victoire Ndikumana, Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme pour sa contribution à la promotion du produit touristique dans ses actions. Le deuxième prix a été attribué au Burundi pour s’être classé premier parmi les meilleurs exposants de la région Afrique, tandis que le troisième prix à caractère mondial a été décerné au Burundi à la suite du classement général de tous les exposants de la foire.

L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a indiqué que cet honneur revient à toute la population burundaise et a saisi cette occasion pour féliciter le Ministère et la délégation qui avait représenté le Burundi à Berlin. L’Honorable Pie Ntavyohanyuma a ensuite remercié la population de Rango qui avait répondu nombreuse aux travaux de développement communautaire qui venaient d’avoir lieu dans cette localité de Bishuri. Il a félicité cette population qui, depuis 2005, vit dans un climat de paix et de sécurité. Dans cette même ligne d’idées, il a invité le Gouverneur de province et les natifs de cette commune à visiter régulièrement la commune de Rango pour contribuer au maintien de cette paix. C’est cela qui favorise le travail des champs et les activités scolaires.

C’est aussi grâce à la paix que de nouvelles infrastructures ont été construites, comme le tribunal de résidence et le centre de santé de Gaheta, les collèges de Mwuzumure, Kinini et Nyabitwe. L’école primaire de Gaheta qui avait été détruite par la guerre a été réfectionnée. Une adduction d’eau au chef-lieu de la commune a été construite. La population doit être fière d’avoir contribué à la réalisation de tous ces travaux, qui se sont déroulés dans le cadre du développement communautaire, en collaboration avec le Conseil communal, l’administration communale, la population et les natifs de cette commune.

Concernant la construction des neuf salles de classes à Bishuri, le Président de l’Assemblée Nationale a rappelé que cette initiative vient de son propre constat selon lequel les enfants n’avaient pas assez d’espace pour leur apprentissage et que certains étudiaient même sous des bâches. Des efforts ont été fournis pour l’apport de ciment, de tôles et de 200.000 briques cuites. Si ce matériel ne suffit pas, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a promis de le compléter. Il a aussi promis de suivre de près ces travaux et de donner une suite favorable au salaire de la main d’œuvre demandé par l’administrateur de la Commune de Rango. La finalité de tous ces efforts est de réduire les distances parcourues par les élèves qui vont à l’école.

Tous ces travaux sont à inscrire dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale. Mais ce ne sera pas la fin, car d’autres chantiers devront être ouverts par après, comme l’extension de certaines écoles primaires et secondaires, l’adduction d’eau potable là où il en manque, la réfection des routes qui passent par cette commune et l’électrification de toute la commune. A long terme, la motivation des enseignants en vue d’une meilleure rentabilité sera aussi un sujet de préoccupation pour la population de Rango. L’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a en outre invité la population de Rango à mettre en application les recommandations des autorités territoriales relatives à la limitation des naissances. Il leur a demandé aussi de soutenir l’administration communale dans la réalisation de ses plans de développement communal et de collaborer au maintien de la paix et de la sécurité, qui sont les conditions indispensables pour réussir tout projet de développement.

En terminant son discours, l’Honorable Pie Ntavyohanyuma a de nouveau remercié la population de Rango qui avait participé massivement aux travaux de développement communautaire de cette journée, tout en lui demandant de se montrer régulière même lors des travaux ultérieurs.

Notons que la visite de l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale dans la commune de Rango était très attendue, comme en a témoigné la foule qui s’était présentée aux travaux de développement communautaire. Cela démontre l’intérêt que cette population attache à la scolarisation des enfants. Par ailleurs, les chantiers en cours ou déjà terminés ont porté essentiellement sur la construction d’écoles secondaires qui étaient en nombre très limité.

Mais, tout comme l’ont exprimé les trois intervenants, dont Son Excellence le Président de l’Assemblée Nationale lui-même, il faudrait sensibiliser davantage cette population sur la limitation des naissances, afin d’éviter que les salles de classes continuent à être surpeuplées. Enfin, on notera que trois principales promesses ont été faites par l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale : suivre de près la construction des nouvelles salles de classes de l’école fondamentale de Murehe, accorder le salaire de la main d’œuvre et ouvrir de nouveaux chantiers après la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |