Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Une délégation burundaise a participé à une assemblée générale constitutive au Benin

Publié lundi 30 septembre 2013
parClarisse Biraronderwa
:

Du 18 au 20 septembre 2013, une délégation burundaise composée de trois femmes fonctionnaires de l’Assemblée Nationale a participé à l’Assemblée générale Constitutive du Réseau des femmes fonctionnaires des parlements africains (RFFPA), qui s’est tenue à Cotonou au Bénin. Cette réunion visait la mise en place d’un réseau réunissant toutes les femmes fonctionnaires des parlements africains. Huit pays, à savoir le Burundi, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Tchad, le Sénégal, le Burkina Faso et le Togo africains étaient représentés. Les objectifs de ce réseau sont les suivants :

•Contribuer au renforcement des capacités professionnelles de ces membres ;

•Echanger les expériences avec les femmes fonctionnaires des autres parlements ;

•Renforcer la coopération interparlementaires ;

•Créer et entretenir un esprit de collaboration, d’entraide et de solidarité entre ses membres ;

•Faciliter l’appropriation, la mise en œuvre de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) ; du protocole Additionnel à la charte Africaine sur les Droits de l’Homme et des peuples relatifs aux Droits de la Femme en Afrique ;

•Mener des actions de promotion des femmes fonctionnaires dans la prise de décisions ;

•Soutenir les Réseaux, Amicales ou Associations des Femmes Fonctionnaires du Parlement africain ;

•Mener des actions d’information, de formation, d’éducation et de sensibilisation en direction des populations ;

•Mener des actions de défense des droits de l’Homme en général et particulièrement ceux de la jeune fille, de la mère et de l’enfant.

Les cérémonies d’ouvertures des travaux étaient rehaussées par la présence du premier Vice-président de l’assemblée nationale du Bénin, l’honorable Justin Sagui.

Le Premier Vice-Président de l'assemblée Nationale du Bénin procédant à l'ouverture des activités du RFFPA

Dans le mot de bienvenue, la Présidente de l’Association des Femmes Fonctionnaires de l’Assemblée Nationale du Bénin, Madame Adjovi Florence, a souhaité la bienvenue aux membres des huit délégations qui ont pris part à ces assises. Elle a fait savoir que c’est un honneur pour le Bénin d’abriter les activités de cette assemblée législative. Ella remercié le président de l’Assemblée nationale du Bénin ainsi que cette institution pour avoir accepté de financer ces activités.

Madame Adjovi a fait savoir que la vision de fédérer toutes les femmes fonctionnaires des parlements africains résulte de la vision de créer une chaîne de rayonnement et de solidarité. Ce réseau va servir à montrer l’affirmation et la détermination de la femme dans la réalisation des projets. Il va aussi aider dans le renforcement des capacités des femmes fonctionnaires mais aussi d »e cadre d’échange aves les homologues des pays africains afin d’améliorer les prestations dans les parlements respectifs. Elle a clôturé en appelant les femmes de s’impliquer dans le réseau et en émettant le souhait de voir les femmes fonctionnaires des parlements réaliser des œuvres historiques.

La Vice présidente de l’association des femmes fonctionnaires du parlement du Burkina Faso, madame Florentine Bafana, a dit dans son allocution que le parlement, en plus d’être l’employeur, a à être le soutien et le porte-voix du réseau des femmes fonctionnaires des parlements. Elle a demandé à toutes les délégations de soutenir ce réseau mis en place afin qu’il devienne pérenne. Elle a rappelé que pour la femme doit gagner la place d’avant par son mérite. Que le réseau serve de front pour pérenniser le réveil de la femme. Elle a demandé à tous les membres des délégations représentées qu’à leur retour au pays, elles fassent profiter aux autres des fruits des réflexions tenus dans ces assises.

Les femmes des différentes délégations présentes aux cérémonies d'ouverture

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale du Bénin, dans son discours d’ouverture, a salué les initiateurs du projet du Réseau des femmes fonctionnaires des parlements africains (RFFPA) dont la concrétisation se tient au Bénin. Il fait savoir que ce projet va donner une valeur ajoutée aux prestations et à l’assistance que les fonctionnaires apportent aux députés et sénateurs. Ila signalé que la continuité du réseau demande d l’assiduité, de la rigueur et de la disponibilité. Il demandé aux femmes de rester fortes et soudées afin d’atteindre le rayonnement de la femme. Et de produire des résultats positifs à l’environnement social et au parlement. Il a clos son discours en assurant le soutien de l’Assemblée nationale du Bénin.

Après les cérémonies d’ouverture, a suivi l’analyse et adoption des statuts et du règlement intérieur du Réseau des femmes fonctionnaires des parlements africains (RFFPA). Ainsi, après modification de certains articles, toutes les délégations ont adopté ces textes. A la fin il y a eu élection du Bureau du RFFPA. Neuf postes étaient à pourvoir entre les pays représentés comme membres fondateurs. La présidence du réseau est revenue au Bénin. Le Burundi dans ce Bureau occupe le poste de Responsable à l’information.

Vous saurez qu’en plus du poste de responsable à l’information, le Burundi occupe aussi le poste de Commissaire aux comptes et la Présidence de la commission finance.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |