Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Une délégation de la CEEAC a rencontré une Commission de l’Assemblée Nationale.

Publié samedi 12 novembre 2016
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 52.1 ko
Photo de famille

Mener une sensibilisation au sein des 11 pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, CEEAC en sigle, tel est l’objet de la visite qu’ une délégation de la CEEAC a effectuée auprès de la Commission des Comptes Publics et des Finances, des Affaires Economiques et de la Planification vendredi 11 novembre 2016, si on en croit aux propos de la Secrétaire Générale Adjoint de la CEEAC.

JPEG - 50.1 ko
Vue de profil de la délégation de la CEEAC

Marie Thérèse Chantal MFOULA a indiqué qu’ils veulent en effet accompagner les Etats membres dans l’insertion dans leur corpus juridique national les textes communautaires pour que les textes de la Communauté soit au-dessus des lois nationales notamment en ce qui concerne les questions commerciales et économiques. L’autre souhait, a-t-elle poursuivi, est l’opérationnalisation de la zone de libre échange de l’Afrique Centrale que les Ministres des Finances et du Commerce ont adopté au cours du conseil de ces ministres le 13 mai 2016 et si rien ne change, cette zone de libre échange de la CEEAC sera opérationnelle en janvier 2017. Et de préciser que cette Délégation effectuera également une sensibilisation à l’endroit des opérateurs économiques pour qu’ils puissent obtenir des agréments et des certificats d’origine dans la libre circulation des marchandises dans la zone qui compte plus de 170 millions de consommateurs.

JPEG - 53.9 ko
Vue de profil des Députés membres de la Commission des Comptes Publics et des Finances, des Affaires Economiques et de la Planification

La Commission des Comptes Publics et des Finances, des Affaires Economiques et de la Planification a voulu savoir si la libre circulation des personnes est déjà opérationnelle puisque la libre circulation des marchandises ne peut être effective que si la libre circulation des personnes est assurée. Les Honorables Députés ont aussi demandé pourquoi cette communauté n’est pas active alors qu’elle a été crée en 1983. En effet, cette communauté n’est pas active suite aux guerres observées dans plusieurs pays membres et le non payement des contributions par les pays membres. L’Honorable Gabriel NTISEZERANA Président de la Commission des Comptes Publics et des Finances, des Affaires Economiques et de la Planification à l’Assemblée Nationale a déclaré qu’ils vont fournir plus d’efforts pour que le Burundi puisse participer pleinement à cette communauté puisqu’il existe des projets qui intéressent le Burundi et les opérateurs économiques burundais.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |