Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Le Président de l’Assemblée Nationale rehausse de sa présence une croisade à Bubanza.

Publié lundi 5 novembre 2018
parChristine Nahimana
:

« L’unité dans la diversité », tel est le thème exploité depuis une décennie lors des croisades organisées par la coalition des Ministères Africains de Compassion, MAC en sigle. L’édition 2018 qui s’est tenue du 02 au 03 novembre 2018 dans les enceintes de l’École Technique de Bubanza revêtait un cachet particulier.

JPEG - 99.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale et son épouse pendant la prière

C’est la première fois en effet que MAC anime une croisade à l’intérieur du pays, a révélé son Président qui a aussi expliqué le choix de cette province du pays. Le Pasteur Aimé Pascal NDUWIMANA a démontré le parallélisme entre le Pharaon d’Egypte et le Président de l’Assemblée Nationale, natif de cette contrée. Le Très Honorable Pascal NYABENDA avait justement rehaussé de sa présence la cérémonie de clôture de cette campagne d’évangélisation. Se référant à la Bible, le Président de MAC a comparé la ville de Bujumbura à celle de Corinthe qui a fait suer Saint Paul. Les chicaneries, a-t-il enchaîné, qui pointent à l’horizon à Bubanza n’augurent rien de bon. Il a alors conseillé de consolider le sentiment d’amour du prochain. Que celui qui est rongé par la jalousie se repentisse, a-t-il encore encouragé.

Le Président de l’Assemblée Nationale a articulé son allocution autour de quatre points.

D’abord rendre grâce à Dieu qui nous accorde gratuitement le don de vie. A notre réveil, le premier réflexe devrait être de remercier Dieu, a-t-il rappelé avant de déplorer que plus d’un envient plutôt la situation des autres. Mais la nature est ainsi faite, a-t-il relativisé en démontrant que tel pleurniche alors que quelqu’un d’autre aspire à son état.

JPEG - 97.9 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant aux chrétiens

Ensuite l’esprit d’humilité et le respect mutuel. Inutile de se mettre dans la place qui n’est pas la sienne, a-t-il défendu. Parlant de son cas personnel, d’aucuns lui rappellent qu’il est le Numéro Deux du pays alors qu’il n’en fait pas la préoccupation. Son secret, a-t-il confié, il est conscient qu’il a monté graduellement d’échelons. Encore élève, il était choisi par ses camarades comme délégué de classe. Au cours de sa carrière professionnelle, il été Administrateur communal de Mpanda avant de se réfugier à Nairobi en 1993. A son retour, il a été Gouverneur de la province de Bubanza en 2006 avant d’être élu en 2010 Député à l’Assemblée Nationale. Là, il a été en même temps Président de la Commission de la Justice et des Droits de la Personne Humaine et Président du Groupe Parlementaire CNDD-FDD. Il a ensuite été promu au poste de Président du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, en 2012. Le Président de la Chambre Basse du Parlement Burundais croit que son esprit d’humilité et son sens de respect ont beaucoup contribué à sa nomination. Seule la providence divine l’a emporté lors des insurrections de 2015, a insisté le Très Honorable Pascal NYABENDA qui a défendu de croire à ceux qui s’attribuent le salut du Burundi à cette époque-là.

JPEG - 133.7 ko
Vue partielle des chrétiens pendant la prière

Puis l’amour du prochain qui va de pair avec l’esprit de solidarité. Il est regrettable d’entendre des médisances à l’endroit de ceux qui ont été propulsé loin. Ces derniers ont en retour la mission d’appuyer leurs concitoyens. Malheureusement, a-t-il encore déploré, les gens ont du mal à digérer la promotion d’un des leurs. Or, l’entourage qui profitera d’une façon ou d’une autre de cette percée devrait s’en réjouir.

Enfin, exploiter les dons innés qui se diffèrent selon les individus. A son retour d’exil, le Très Honorable Pascal NYABENDA avait juré qu’il n’occuperait plus de poste politique. Ironie du sort, Dieu lui a justement réservé cette destinée !

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |