Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale aide à la construction d’une salle de réunions à Gitaza.

Publié samedi 2 mars 2019
parArlette Akimana
:
JPEG - 66.8 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale à la chaine pour rapprocher le béton du chantier

La zone Gitaza de la commune Muhuta en province Rumonge se trouve au bord du lac Tanganyika, un petit centre de négoce qui attire des commerçants de la capitale Bujumbura qui viennent s’approvisionner en vivres, surtout le poisson frais. Parmi les infrastructures publiques de la commune Muhuta, c’est notamment le Lycée Communal de Gitaza, une école qui a ouvert ses portes en 1991 et qui jusqu’à maintenant a sorti beaucoup de lauréats qui sont au service de l’Etat. Cette école ne disposait pas de salle de réunions ; les parents d’élèves, les natifs et l’administration se sont mis ensemble et ont eu l’idée d’en construire pendant les travaux communautaires.

JPEG - 65.8 ko
Très Honorable Pascal NYABENDA entrain d’aider à la préparation du béton

C’est dans ce cadre que samedi le 02 mars 2019, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA, a fait le déplacement jusqu’à Gitaza pour se joindre à la population dans les travaux de construction de cette salle. Ces derniers arrivent à un stade avancé puisque les murs et la toiture sont déjà là ; les travaux de ce samedi consistaient alors à la préparation du béton pour le pavement de l’intérieur de la salle. Selon le Gouverneur de la province Rumonge, cette salle servira aussi de salle de réunions pour la commune parce qu’elle-même n’en disposait pas. Il a ajouté que les travaux de pavement et d’installation des portes et fenêtres nécessitent 120 sacs de ciment et a remercié le Président de l’Assemblée Nationale qui est venu avec 30 sacs de ciment.

JPEG - 72.1 ko
La population de la zone Gitaza à l’oeuvre

Même si la population est à l’œuvre dans les travaux de développement, le Gouverneur de la province Rumonge déplore certains comportements de nature à perturber la paix et la sécurité, comme les accusations de sorcellerie qui incitent à la justice populaire et aux vindictes entre familles. Il a aussi parlé des défis liés au changement climatiques, avec dernièrement plus de 160 maisons qui ont été complètement détruites par de fortes pluies. Le Gouverneur de la province Rumonge a remercié l’Assemblée Nationale qui a voté récemment des projets de loi portant ratification des accords de prêts pour la construction de la RN3 côté Rumonge et Nyanza-Lac. Il espère que le tronçon Bujumbura-Rumonge qui est en très mauvais état trouvera aussi des fonds pour sa construction.

Dans son discours, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA, a indiqué qu’il a fait cette descente dans le cadre des vacances parlementaires du mois de mars qui viennent de commencer. La période des vacances parlementaires, ce n’est pas une occasion de prendre des vacances pour les Députés, c’est plutôt le moment d’aller auprès de leur électorat pour les aider dans les travaux de développement et d’écouter leurs doléances. Il leur a aussi expliqué le fonctionnement de l’Assemblée Nationale surtout la répartition des sessions parlementaires selon la nouvelle constitution.

JPEG - 32.6 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant à la population

Le Président de l’Assemblée Nationale a ensuite salué l’assiduité de la population de Rumonge pour les travaux communautaires. Il y a encore quelques années, pour construire cette salle, il fallait écrire des lettres de demande de financement et attendre les fonds venant des partenaires. Maintenant, voyez-vous comment c’est beau de voir toute la population réunie, chacun avec sa contribution, pour se construire cette infrastructure publique. Si nous continuons sur cette lancée, nous allons changer l’image de ce pays en peu de temps, à notre grande fierté.

Un autre point développé par Très Honorable Pascal NYABENDA concerne le prochain rendez-vous électoral de 2020. Dans cette période où nous approchons de ce grand évènement, il est important que la population reste sereine en usant surtout d’un langage pacifiste, un langage qui n’incite pas à la violence et au soulèvement. Tout le monde est impliqué dans le processus électoral puisque nous faisons partie de différents partis politiques agrées au Burundi.Nous devons mettre en avant la tolérance et accepter les idées des autres ; et pour chercher les membres des partis politiques, on ne doit pas user de la force ni de l’intimidation, adhérer à tel ou tel autre parti politique agrée est un choix volontaire que tout le monde doit respecter, a ajouté le Président de l’Assemblée Nationale. Nous devons nous mettre en tête que malgré nos diversités politiques, les élections vont se terminer et nous allons continuer à vivre ensemble sur nos collines.

Le Président de l’Assemblée Nationale a aussi demandé à la population de continuer à donner sa contribution pour la bonne réussite des élections de 2020, afin d’éviter l’argent des partenaires qui l’accompagnent souvent de conditions. Contribuer aux élections est un acte patriotique qui nous permettra d’élire nos dirigeants dans la transparence.

En ce qui est de la construction de la RN3 Bujumbura-Rumonge, le Président de l’Assemblée Nationale a demandé à la population de garder l’espoir, le Gouvernement est à l’œuvre pour trouver les fonds nécessaire pour ces travaux. Mais il a proposé une autre éventualité : le transport maritime. Les hommes d’affaires de Rumonge peuvent se mettre ensemble dans des coopératives et investir dans le transport maritime de Bujumbura à Rumonge via le lac Tanganyika, ce serait plus rapide par rapport à la voie routière.

JPEG - 60.1 ko
Pavement de l’intérieur de la salle

Et pour clôturer, le Président de l’Assemblée Nationale a demandé à la population de consolider la paix et la sécurité. Tout en revenant sur le phénomène qui s’observe actuellement d’accusation de sorcellerie évoqué par le Gouverneur, Très Honorable Pascal NYABENDA leur a demandé d’éviter de se faire justice mais plutôt de s’adresser aux instances de l’Etat. Ces accusations de sorcellerie sont parfois fausses, basées notamment sur des conflits fonciers. Il a aussi dénoncé la complicité quelquefois des administratifs à la base. Et à ceux qui s’adonnent à ces pratiques obscures de sorcellerie, le Président de l’Assemblée Nationale leur a conseillé d’arrêter mais plutôt de fréquenter les églises agrées au Burundi et de se joindre aux autres dans les travaux de développement.

Pour continuer à soutenir cette bonne initiative de construire cette salle de réunions, le Président de l’Assemblée Nationale a promis à la commune Muhuta une autre contribution de 50 sacs de ciment

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |