Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Atelier d’échange des femmes Députées sur l’intégration de la dimension genre dans la communication politique et gouvernementale.

Publié mercredi 6 mars 2019
parArlette Akimana
:
JPEG - 42.3 ko
L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA prononçant le discours d’ouverture aux côtés de la présidente de l’AFEPABU

Mercredi le 6 Mars 2019, les femmes Députées et les femmes fonctionnaires hauts cadres de l’Assemblée Nationale ont participé à un atelier d’échange sur la dimension genre dans la communication politique et gouvernementale. Cet atelier a été organisé par l’Assemblée Nationale du Burundi et a été ouvert par l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA, deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale.

Dans son discours d’ouverture, l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA a fait savoir que cet atelier s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des femmes Députées et des femmes fonctionnaires de l’Assemblée Nationale, en vue de les préparer aux élections de 2020.

Elle a salué les progrès importants réalisés par l’Etat burundais en octroyant aux femmes un minimum de 30% aux postes de responsabilité dans les institutions du pays. Néanmoins, le chemin à parcourir reste long c’est pourquoi le renforcement des capacités des femmes, à travers des séances de formation, est une des voies de solution. Aussi, tenant compte de l’importance démographique de la femme au niveau national, il est logique qu’une attention particulière lui soit accordée parce qu’elle constitue un moteur de développement. Les femmes Députées sont également interpelées à encourager les femmes burundaises à adhérer aux partis politiques.

L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA a ajouté qu’il est aussi important que les femmes Députées renforcent leurs capacités en communication politique parce qu’elle constitue un outil de taille lors des campagnes électorales, elle peut faire ou défaire une femme en politique, elle peut beaucoup influencer. Il est donc important qu’une femme leader soit forte en communication pour pouvoir convaincre son électorat.

JPEG - 56.4 ko
Vue d’une partie de femmes Députées lors de l’ouverture de l’atelier

Les grand modules qui ont marqué l’attention des participantes à cet atelier sont notamment le genre et le pouvoir politique, le genre dans la communication politique et gouvernementale, les obstacles liés à la promotion d’une communication genre, les attitudes à prendre pour la promotion d’une communication respectant l’égalité entre hommes et femmes, les garanties à deux niveaux pour une communication genre, etc.

Ainsi, les femmes parlementaires ont appris qu’à la veille des élections, il faut un marketing politique, les politiciens doivent vendre leurs offres, il faut aussi contrôler les médias et traiter les journalistes comme des partenaires. L’accoutrement et la situation familiale sont aussi déterminants dans les grandes démocraties ; en général, tout est centré sur les équipes de communication des politiciens.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |