Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

LA DELEGATION BURUNDAISE PARTICIPE A LA 45ème SESSION DE L’ ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE (APF)

Publié jeudi 11 juillet 2019
parNikiza Providence
:

Du 4 au 11 juillet 2019, il s’est tenu à Abidjan la Capitale économique de Côte d’Ivoire la 45ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie APF en sigle et les réunions connexes. Les cérémonies d’ouverture solennelle de la 45ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie se sont déroulées dans l’auditorium du SOFITEL Hôtel Ivoire et ont été rehaussées par Son Excellence Daniel Kablan DUNCAN le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire.

JPEG - 108.5 ko
Vue partielle des participants à la 45ème Session de l’ APF

Après les cérémonies d’ouverture les activités de la 45ème Session de l’APF se sont poursuivies en assemblée plénière au cours de laquelle le débat général avait pour le thème : « Parlements et Renforcement de la Démocratie », dans l’espace francophone d’Afrique. Après l’exposé, les Parlementaires ont discuté librement. Toutes les interventions tournaient autour du rôle des Parlements tout en sachant que ces Institutions ont la responsabilité en ce qui concerne la limitation du pouvoir et la prise de décision pour aboutir au respect de la chose publique. Au cours de ce débat général, le Chef de délégation du parlement burundais, Très Honorable Pascal NYABENDA, a indiqué que le Parlement, en tant que protecteur de l’intérêt public, adopte des lois qui répondent aux préoccupations et aux besoins de la société et s’efforce de représenter fidèlement les citoyens.

JPEG - 130.5 ko
Vue de profil des participants

Le Président de la chambre Basse du Parlement BURUNDAIS a aussi fait savoir que la démocratie, et surtout les institutions élues et mises en place démocratiquement constituent les meilleurs garants d’une bonne gouvernance. Parmi ces institutions figure le Parlement car, représentant la société dans toute sa diversité, il est appelé à trouver un compromis entre des intérêts opposés et les espoirs de divers groupes et collectivités par la voie du dialogue permanent. Poursuivant dans ce même contexte, le Très Honorable Pascal NYABENDA a expliqué que, même si il se manifeste une forte tendance à la prédominance de la branche exécutive par rapport à la branche législative, le parlement a le devoir de veiller à ce que le gouvernement rende réellement compte au peuple. Le Parlement doit ainsi s’assurer que les institutions chargées de contrôler le bon fonctionnement des administrations et d’assurer la médiation entre les citoyens et ces administrations s’acquittent de leurs missions. Embrayant dans le même ordre d’idée le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA a signifié que le Burundi est une République indépendante, souveraine, démocratique, unitaire et respectant sa diversité ethnique et religieuse. Et d’ajouter que cela découle de la constitution de la République du Burundi du 7juin 2018 et cette dernière s’inspire de l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi de 2000.Le principe du Burundi est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple a-t-il renchéri.

JPEG - 94.5 ko
Le Président de l’Assemblée National Burundais prononçant son discours

Ainsi le peuple Burundais conçoit la démocratie comme un droit fondamental du citoyen qui s’exerce dans des conditions de liberté ,d’égalité, de transparence ,de responsabilité et de solidarité ,dans le respect de la pluralité des opinions et du multipartismes ainsi que dans l’intérêt commun a confié le Très Honorable Pascal NYABENDA .En clôturant son allocution ,le Très Honorable Pascal NYABENDA a indiqué que le Parlement Burundais tient à l’objectif de l’APF de favoriser la coopération et de renforcer la solidarité au sein de la communauté francophone dans le respect du droit au développement. Néanmoins, tout en saluant la levée de la suspension des activités de coopération institutionnelle, la section burundaise estime que sa mise sous observation qui reste en vigueur, comme si le peuple Burundais restait figé dans le temps, ne se justifie pas a –t-il regretté avant de signifier que même les sanctions multiformes et injustes prises par des pays francophones membres de l’Union Européenne violent le droit au développement de ce peuple qui a tant besoin du financement de la mise en œuvre de son Plan Nationale de Développement . Et de souhaiter la communauté francophone puisse lever ces sanctions prises contre le Burundi.

JPEG - 136.5 ko
La délégation burundaise participe à la plenière de la 45ème Session de l’APF

A côté de de la 45ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, la délégation Burundaise a pris part aux différentes réunions connexes. En date du 8 juillet 2019, la délégation du parlement de la République du Burundi, a participé aux activités qui ont été marquées par la séance de l’audition du Secrétaire Général de l’OIF où chaque section qui désire intervenir a eu l’occasion de poser une seule question qui devrait être répondue en plénière. Toutes les interventions étaient centrées sur la nouvelle dynamique de l’OIF et le renforcement de la coopération avec l’APF. Le domaine numérique et celui de l’éducation ont été jugés comme prioritaires. Les Parlementaires ont été à leur tour appelés à plaider pour les droits de l’éducation aux filles et l’identité des enfants qui doivent avoir le statut d’un citoyen Le samedi 6 juillet 2019, les femmes parlementaires qui font partie de la délégation du Parlement burundais conduite par le Très Honorable Pascal NYABENDA, Président de l’Assemblée Nationale, ont participé à une réunion du Réseau des femmes parlementaires en provenance des Pays membres de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, APF en sigle. C’était aussi dans le même cadre de la 45ème Session de cette Organisation.

Les discussions étaient centrées sur les actions à mener pour permettre aux femmes et aux filles à avoir accès aux Parlements de leur pays respectifs. Le même jour Une partie de cette délégation a participé à une réunion du Réseau des jeunes parlementaires. Sur l’agenda figurait les échanges qui, essentiellement, portaient sur les mandats du Réseau et les missions des jeunes parlementaires dans leurs parlements respectifs. Les Honorables Députés et Sénateurs Burundais ont encouragé l’initiative de l’APF de faire participer les jeunes à la vie politique. Signalons que dans l’Après-midi du jeudi 04 juillet 2019, le Très Honorable Pascal NYABENDA, Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, avait pris part à la réunion des Présidents d’Assemblées Nationales des Pays Membres de l’Assemblée Parlementaires de la Francophonie/ APF, en Côte d’Ivoire, dans la Capitale Abidjan. Cette réunion s’est tenue à huis clos dans l’hôtel SOFITEL, quelques heures après l’arrivée de la délégation burundaise à Abidjan la capitale économique ivoirienne.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |