Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE PARTICIPE AUX CEREMONIES FUNERAIRES DE FEU EX- PRESIDENT DU ZIMBABWE ROBERT GABRIEL MUGABE

Publié lundi 16 septembre 2019
parNikiza Providence
:

Hospitalisé depuis avril 2019 à Singapour, l’Ex-Président Zimbabwéen Robert Gabriel MUGABE s’est éteint le 6 septembre 2019 à l’âge de 95 ans .C’est donc le samedi 14 septembre 2019 qu’ont eu lieu ses cérémonies funéraires où un nombre non moins important des dignitaires africains et non africains ont fait un déplacement vers Harare pour lui rendre le dernier hommage.

JPEG - 126 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale rend le dernier hommage à l’ancien Président du Zimbabwe Feu Robert Mugabe

Dans le stade de Harare où se sont déroulées lesdites cérémonies, les canaux ont d’abord retenti ce qui a marqué le point d’or de cette cérémonie de rendre le dernier hommage au Grand Héros Nationale, Père et fondateur de la nation zimbabwéenne et fils du continent africain Robert Gabriel MUGABE Les chefs d’Etats et dignitaires étrangers venus de 4 coins du monde et surtout ceux venus de l’Afrique étaient présents au stade de Harare pour rendre le dernier hommage à cette personnalité historique de Zimbabwe. Au cours de ces cérémonies, le Chef de l’Etat Burundais a été représenté par le Président de l’assemblée Nationale Très Honorable Pascal Nyabenda en compagnie du Ministre de la sécurité publique et de la prévention des catastrophes Alain Guillaume Bunyoni.

JPEG - 116 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale se rendant au lieu des cérémonies

Les Hauts dignitaires qui ont rehaussé de leur présence les obsèques du Héros de l’indépendance de la République de Zimbabwe ; ont successivement pris la parole, et ont tous salué le père de la nation zimbabwéenne pour sa bravoure. Etant le héros du panafricanisme, c’est le seul héritage qui restera grave au fond des cœurs du peuple africain. Ces dignitaires ont tous affirmé que l’Afrique vient de perdre un guerrier, un combattant pour la liberté du continent africain. C’était également l’occasion de lancer des messages politiques à l’image du Président sud-africain cyril Ramaphosa qui, avant de prendre la parole, a été furieusement hué par les spectateurs ayant la colère noire. Heureusement un homme de l’église a demandé le calme et cyril a présenté ses excuses pour les violences Xénophobes qui secouent son pays. En ces termes, il a confié : « Je vais déclarer ici et maintenant que les sud-africains ne sont pas xénophobes, les sud-africains ne sont pas contre les ressortissants des autres pays au nom de toute la nation nous demandons pardon. »

JPEG - 108.5 ko
Vue partielle des Hauts dignitaires participant aux funérailles du Feu Président Robert Mugabe

Le successeur de Robert Mugabe a la tête du Zimbabwe Emmerson Managagwa a lui aussi pris la parole. Il en a profité pour réclamer la levée immédiate des sanctions internationales afin d’honorer le regretté Robert Mugabe qu’ils étaient en train de rendre le dernier hommage. Le père de la nation Zimbabwéenne, le regretté Robert Mugabe sera inhumé aux champs des héros où reposent les combattants de l’indépendance. Signalons ainsi qu’il faudrait attendre plus d’un mois, le temps de construire un mausolée pour cette personnalité Historique de Zimbabwe.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |