Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale participe dans une réunion d’évaluation du système éducatif dans sa province natale de Bubanza

Publié mercredi 9 octobre 2019
parArlette Akimana
:
JPEG - 104.3 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale entrain de s’exprimer

Evaluer le système éducatif en province de qqqBubanza, les défis à relever et proposer des solutions, tel était l’objet de la réunion qui a eue lieu au chef-lieu de la province Bubanza jeudi le 3 octobre 2019.

Cette réunion a rassemblé les administratifs, les principaux intervenants en matière d’éducation en province Bubanza( les directeurs des lycés et des Ecoles Fondamentales) ainsi que les Députés élus à Bubanza, à la tête le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA.

Comme l’a indiqué le Gouverneur de cette province Térence Nobus BUTOYI, la province Bubanza a toujours eu de bons résultats dans les test et concours nationaux, mais ces deux dernières années, les résultats sont alarmants.La province de Bubanza est parmi les dernières au classement national avec un taux de réussite médiocre. Par exemple cette année 2019, à l’examen d’Etat, le taux de réussite à été de 17%, tandis que l’année passée, il n’était que de 19%, des chiffres alarmants comme l’ont reconnu à l’unanimité les participants à cette réunion.

Parmi les défis relevés, c’est notamment l’encadrement insuffisant des élèves, les enseignants qui perdent les heures de cours, un climat malsain entre les élèves, les enseignants et les parents, l’incapacité des directeurs d’école de tenir des réunions pédagogiques, l’insuffisance qualitative et quantitative des évaluations, etc.

JPEG - 122 ko
Le Gouverneur de Bubanza présentant les recommandations issues de la réunion

A la fin de cette réunion, des recommandations ont été émis. C’est notamment d’assurer un encadrement de proximité aux élèves, multiplier les évaluations, instaurer une étude matinale obligatoire, faire des cours de renforcement les après-midi, instaurer des conseils de cours et des conseils de discipline, mettre en place des titulariats dans les salles de classe, les enseignants ont été recommandés de ne pas laisser des notes non expliquées aux élèves, de suivre les émissions scolaires sur la radio Nderagakura dans les but de perpétuer la formation à distance, pour les directeurs effectuer des visites administratives et pédagogiques, à raison de deux visites par enseignants et par trimestre.

JPEG - 120.4 ko
Un des participants entrain d’intervenir

Les enseignants ont été également recommandés de bien préparer et d’actualiser les leçons, d’assainir les climat social, il a été également recommandé de contrôler la ponctualité et de sanctionner les retards, renforcer les clubs anticorruption dans les écoles pour permettre aux élèves de dénoncer de cas de corruption.

Les participants ont demandé de tenir compte de la qualification des enseignants lors des recrutements, de remplacer les directeurs incompétents et de donner de primes aux meilleurs. Une équipe provinciale sera donc prochainement mise en place pour évaluer la mise en action de toutes ces recommandations.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |