Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Lancement des travaux de construction du centre de traitement naturel de la malaria Eco-Village KARIRE Poducts.

Publié vendredi 8 novembre 2019
parArlette Akimana
:
JPEG - 104.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale pose la première pierre pour la construction de l’Eco-Village KARIRE Products

C’est un projet qui vient jouer un rôle décisif dans l’éradication de la malaria au Burundi : L’Eco-Village KARIRE Products, un centre de transformation et de fabrication des naturels anti-malaria. Ce centre va être construit non loin du chef-lieu de la province Bubanza, avec le financement de BioInnovate. La pose de la première pierre a eue lieu jeudi le 7 Novembre 2019 par le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA.

JPEG - 73.8 ko
Vue des participants d’honneur à la cérémonie

Pour Ginette KARIREKINYANA, initiatrice de ce projet et représentante Légale de l’ACECI, c’est un rêve devenu réalité. En effet, l’organisation travaillait dans un espace réduit dans le quartier Rohero en Mairie de Bujumbura et les conditions de travail n’étaient pas facile pour produire des produits naturels de quantité suffisante. Ce centre va être un centre de référence dans la sous région en matière de fabrication de produits naturels de lutte contre la malaria. Les objectifs principaux sont entre autres la lutte contre les maladies liées à la malaria par des produits et des plantes naturels tirés de nos fôret. C’est aussi la lutte contre la pauvreté et la lutte contre la chômage. Ainsi, depuis l’identification de ce site, 26 emplois ont déjà été crées, le centre prévoit en générer 100 autres, a indiqué madame Ginette KARIREKINYANA. Ce centre va donc comprendre deux volets à savoir les plantations des plantes médicinales et l’industrie de fabrication de produits naturels anti-malaria à partir de ces plantes.

JPEG - 77.1 ko
Très Honorable Pascal NYABENDA entrain de s’exprimer

Le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA a, quant à lui, fait savoir que ce projet c’est comme une lumière qui vient illuminer cette localité. Ce centre sera implanté sur 5 hectares, la localité va donc se développer puisque les habitants pourraient planter aussi ces plantes médicinales et venir les vendre. Et d’appeler la population à planter ces plantes, mêmes si les propriétés pourraient sembler exiguës, vous pouvez aussi les planter tout autour de la clôture, leur-a-t-il conseillé.

JPEG - 91.4 ko
L’evêque de Bubanza entrain de bénir le site

Très Honorable Pascal NYABENDA a remercié les initiateurs de ce projet puisqu’il va permettre à la population de se prévenir et de se soigner facilement de la malaria, une maladie qui fait rage dans la sous-région. En effet, a-t-il poursuivi, nos ancêtres se soignaient par les plantes qu’ils tiraient de nos forêts et qui avaient des capacités curatives exceptionnelles. Maintenant, certaines espèces courantes vont à disparition parce que non connues par de nouvelles générations. Qui ne connaissait pas jadis le rôle de Umubirizi dans le traitement de la malaria ? Qui ne connaissait pas de notre époque le rôle de Icanda pour traiter les plaies ? Maintenant, si nous ne revalorisons pas ces plantes, elles vont disparaître, a indiqué le Numéro Deux Burundais.

Et d’encourager alors ce projet qui vient revaloriser les richesses que Dieu a donné au Burundi. Il a ainsi appelé la population de Bubanza à soutenir ce projet afin que dans quelques années, la malaria ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |