Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Analyse et adoption du Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement N˚D5620 pour le Projet de Développement Communautaire Intégré au Burundi (PRODECI-TURIKUMWE) signé à Bujumbura en date du 05 mars 2020, d’un montant de 43.400.000 DTS, entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement.

Publié lundi 15 juin 2020
parChristine Nahimana
:
JPEG - 19.4 ko
Monsieur Pascal BARANDAGIYE, Ministre de l’Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement Communautaire Intégré, explique.

La commune de Butezi qui abrite déjà deux camps de réfugiés mettra bientôt cet hébergement à profit avec la réhabilitation de la route. C’est ce qu’a rassuré jeudi 04 juin 2020 le Ministre de l’Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement Local, en marge de l’analyse du Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Financement N˚D5620 pour le Projet de Développement Communautaire Intégré au Burundi (PRODECI-TURIKUMWE) signé à Bujumbura en date du 05 mars 2020, d’un montant de 43.400.000 DTS, entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement, un Projet de loi qui a été en définitive adopté par l’unanimité des Députés présents à l’hémicycle de Kigobe.

JPEG - 24.8 ko
Vote des Membres du Bureau de l’Assemblée nationale

D’un montant de 60 millions de dollars, a révélé dans son exposé des motifs Monsieur Pascal BARANDAGIYE, ce projet de développement local appuiera l’accès aux services de base, aux moyens de subsistance ruraux ainsi qu’à la sécurité alimentaire et à la nutrition. Et de préciser que l’accent sera mis sur l’agriculture, les opportunités économiques ainsi que la construction ou la réhabilitation des infrastructures socio-économiques dans la zone du projet. Par ailleurs, a renchéri le Membre du Gouvernement, le projet appuiera également le processus de planification de développement communal existant pour aider les communautés à analyser les défis de développement et à identifier des solutions. L’approche, a-t-il insisté, vise à renforcer la légitimité des institutions gouvernementales en renforçant les capacités techniques pour assurer des processus de développement participatif et en impliquant directement les communautés dans la planification et la prise de décision.

JPEG - 36.9 ko
Les Députés votent.

Quelle est la zone d’action du projet ? Quels sont les critères de détermination de cette dernière ?, ont interrogé les Députés.

Pour le Membre du Gouvernement, le Projet couvrira les quatre provinces qui hébergent les cinq camps des réfugiés, 21 communes sur 28 que comptent les 4 provinces choisies selon les quatre critères à savoir le niveau de pauvreté, les déplacements forcés, le taux de malnutrition et le niveau de vulnérabilité.

L’Accord de Don, en son article 3, précise que l’exécution du Projet se fera à travers l’office National de Protection des Réfugiés et Apatrides (ONPRA) qui en assurera la coordination.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |