Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

La délégation burundaise participe à la 8ème Session Ordinaire de l’Assemblée Plénière du Forum des Parlements des Pays Membres de la CIRGL.

 

JPEG - 45.1 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi serrant la main du Président de la République Centre Africaine

Le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA a conduit une délégation parlementaire qui a participé mercredi 06 décembre 2017, aux cérémonies d’ouverture de la 8ème Session Ordinaire de l’Assemblée Plénière du Forum des Parlements des Pays Membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs FP-CIRGL. Ces cérémonies ont été rehaussées par le Président de la République Centre Africaine, Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA. Le discours d’ouverture solennelle a été prononcé par le Président de l’Assemblée Nationale de la République Centre Africaine. Dans son discours, le Très Honorable Abdou Karim MECKASSOUA Président de l’Assemblée Nationale de la République Centre Africaine a fait savoir qu’ils ne sont pas réunis seulement pour traiter les questions d’intérêt commun mais aussi pour tisser les fils d’une histoire commune. Ainsi au cours de cette 8ème Session, les parlementaires ont à analyser l’évolution de la situation politique, sécuritaire et humanitaire dans la Région des Grands Lacs. Oui, je l’affirme haut et fort, nous sommes, nous parlementaires, Représentants légitimes du Peuple à apporter notre contribution à cette éminente cause régionale qu’est la garantie de la paix pour nos pays et de la sécurité pour nos concitoyens, a déclaré le Très Honorable Abdou Karim MECKASSOUA. Il a aussi parlé de l’engagement des Parlementaires dans la lutte contre la corruption et le respect des biens publics.

JPEG - 63.2 ko
Vue de profil des participants

Toujours au cours de l’ouverture solennelle des cérémonies le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a réaffirmé la volonté de restaurer la paix et la sécurité par le désarmement des civiles. Les résultats de cette session contribueront largement à la libre circulation des personnes dans la Région des Grands Lacs a-t-il déclaré. Le Secrétaire Général de la CIRGL qui son mandat prend fin à la fin du mois de décembre a brièvement passé en revue les réalisations au cours des six dernières années. La situation politico sécuritaire s’est beaucoup amélioré au Burundi et nous devons nous rassurer que dialogue qui est en train de se dérouler à Arusha est inclusive, a-t-il déclaré.

JPEG - 40.3 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale participe à la plénière

Parmi les points à l’ordre du jour à la 8ème session de l’Assemblée plénière du FP- CIRGL, il était prévu d’analyser l’évolution de la situation politique au Burundi. Le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA a demandé pourquoi analyser la situation du Burundi alors qu’il n’y a pas eu de mission précurseur au pays pour voir la situation réelle. Le Secrétaire Général de la CIRGL a répondu que cette organisation fait face à un problème de manque de moyens. Ainsi, un autre point à étudier concernait la façon dont les pays membres de cette organisation pourraient payer leurs arriérés de cotisations,le Très Honorable Pascal NYABENDA a fait savoir que le Burundi est toujours en ordre avec les cotisations, ce que le Secrétaire Général de la CIRGL a confirmé. Un autre point à l’ordre du jour à la 8ème session de l’Assemblée plénière du FP- CIRGL concernait le remplacement du Secrétaire Général actuel de la CIRGL, dont le mandat touche à sa fin. Trois pays ont présenté leurs candidatures dont le Burundi, l’Ouganda et la République Centrafricaine. Puisqu’il s’agissait de présenter trois candidats et le Burundi ayant présenté un seul candidat, le Burundi a dû donc retirer sa candidature. Les deux pays qui sont restés ne se sont pas entendus sur qui va prendre le poste et les élections ont été reportées pour la session ultérieure. Lors de la clôture de cette 8ème Assemblée, une résolution a été votée. La plénière a reconnu que la situation sécuritaire s’est améliorée au Burundi et a réaffirmé son soutien au dialogues inter burundais. Elle a lancé un appel aux pays qui abritent les réfugiés burundais à faciliter leur retour en collaboration avec la République du Burundi.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/La-delegation-burundaise-participe