Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

L’Assemblée nationale apprécie la coopération agricole sino-burundaise.

Démarré en mars 2020, le centre pilote agricole au Burundi sis à Mpanda s’inscrit dans le cadre de la coopération de longue date entre le Burundi et la République Populaire de Chine. Il est venu concrétiser l’esprit des chefs d’Etat des deux pays amis de mettre en place un centre chargé de mener des recherches, des essais, des démonstrations et des formations techniques locales afin de permettre la modernisation de l’agriculture burundaise, au moment où depuis l’an 2018 l’on a découvert que l’agropastoralisme doit être au centre de l’action gouvernementale.

Dans le cadre des vacances parlementaires en cours, ce lundi 22 novembre 2021, le Très Honorable Président de l’Assemblée nationale, accompagné de ses deux Vice-présidents et de quelques honorables députés, a effectué une visite au sein de ce centre, guidée par l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burundi, Son Excellence Zhao Jiangping.

Composé d’un groupe d’experts chinois qui œuvrent en collaboration avec l’ISABU, ce centre pilote agricole de Mpanda est en train d’effectuer des essais régionaux des variétés de riz et de maïs hybride, par mixage des variétés locales et celles importées de Chine et les premiers tests ont donné des résultats très satisfaisants. A titre exemplatif, par rapport aux semences de maïs local, le rendement du maïs en cours d’expérimentation sur ce centre de Mpanda a augmenté de 30 à 40 %. Ces experts chinois s’appliquent également à exercer la riziculture semi-sèche sur des plates-bandes dans les régions montagneuses ainsi que la Co-culture riz-poisson, surtout les tilapias, qui se développent très vite dans les rizières. L’élevage de la volaille fait aussi partie de l’expérimentation.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine S.E Zhao Jiangping a indiqué qu’avec plus de 85% de pratiquants au Burundi et plus de 700 millions en Chine, l’agropastoralisme constitue un domaine primordial pour les deux pays. Il assure le développement à long terme, la cohésion sociale mais aussi la stabilité politique, d’où la Chine est disposée à partager ses expériences avec le Burundi. Ainsi, c’est dans ce cadre que 3287 agriculteurs burundais ont déjà été formés par ce centre de pilotage agricole de Mpanda.

Le Président de l’Assemblée nationale, le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, a fort apprécié cet aspect de coopération entre le Burundi et la Chine, contrairement à certains autres partenaires, qui ne veulent que nous dicter des techniques préconçues qui ne correspondent pas aux besoins de la population. Avec ce centre, on voit la véritable expertise, la pratique, on montre comment procéder par une recherche sur place ; ainsi, votre orientation répond à nos attentes, leur a-t-il complimenté. Et d’ajouter qu’avec le rythme actuel, et si les agro-pasteurs burundais mettent en application les expériences acquises, le Burundi va franchir un pas extraordinaire pour devenir un pays émergeant d’ici 3 ans.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |