Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale visite les différentes réalisations dans les provinces de Kirundo, Gitega et Mwaro

Publié mercredi 24 novembre 2021
parChristine Nahimana

C’est un projet à soutenir. Tel est le souhait du Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale au regard des différentes réalisations communautaires à l’actif de monsieur Valence Ndayisenga, Docteur en système agro-alimentaire et en même temps doyen de la faculté d’agronomie à l’Université de Ngozi.

L’Honorable Docteur Sabine Ntakarutimana, qui s’exprimait devant la presse, a été émerveillée au terme d’une visite qu’elle a effectuée lundi 05 juillet 2021 dans les différentes réalisations qui témoignent de l’initiative de traduire en actes les connaissances acquises.

En effet, à la localité de Yaranda en commune et province de Kirundo, monsieur Valence Ndayisenga dispose d’un domaine où pousse la culture de moringa. A 500 m de là s’étend le domaine familial où cet expert en agroalimentaire a érigé une unité de transformation de la culture de moringa en poudre. Cette plante qui possède des qualités nutritionnelles, puisque l’on peut la prendre en infusion comme thé, mais peut aussi être mélangée aux mets comme complément alimentaire, ce qui prouve ses vertus médicinales.

En face de cette unité de transformation s’étend un terrain morcelé qui s’apprête à accueillir des cultures grâce à la méthode de l’irrigation sur les collines.

Si on descend à 1 Km vers le lac Cohoha, il a instauré un système d’irrigation collinaire. Les légumes dont les oignons ont poussé sur un terrain irrigué par des tuyaux installés dans le lac Cohoha.

Cette initiative d’irrigation collinaire permettra de faire face à la famine qui se déclarait de façon cyclique dans cette province de Kirundo, raison pour laquelle le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale souhaiterait donc que le Docteur Valence Ndayisenga puisse transmettre ses connaissances à d’autres localités.

JPEG - 818.7 ko

Néanmoins, ce tableau éblouissant a quelque peu été assombri du côté de la santé. Alors que la politique du Gouvernement préconise un hôpital dans chaque commune du pays, le constat a été amer notamment dans les communes de Gitobe et Vumbi en province de Kirundo. En sa qualité de médecin, l’Honorable Sabine Ntakarutimana a vite compris que l’Hôpital Communal de Gitobe en chantier qu’elle a visité le Mercredi 07 juillet 2021 est plutôt un centre de santé qui s’apprête à accueillir et à traiter les malades de la covid-19. Le constat a été le même pour le Centre de Santé de Nyabikenke en commune de Vumbi qu’elle a visité sur son chemin de retour de la réunion.

Vendredi 16 juillet 2021, le Premier Vice- Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Sabine Ntakarutimana, a visité l’Institut Supérieur Paramédical de Gitega, sis à Nyabugogo, en zone de Munywa de la commune et province de Gitega.

Quatre promotions ont déjà été couronnées à cet institut qui en arrive à la septième avec un effectif de 1.174 étudiants répartis dans six départements. Outre la santé publique, développement communautaire et sage-femme, l’institut compte aussi le département de soins infirmiers, anesthésie et réanimation ainsi que santé mentale et psychiatrie.

L’Institut Supérieur Paramédical de Gitega, qui a été inauguré le 23 janvier 2015 par feu le Président Pierre Nkurunziza, a ouvert l’année académique le 19 février 2015 avec un effectif de 155 étudiants répartis dans deux départements. Issu de l’Association pour la Promotion de Bien- être Social, APROBES en sigle, l’Institut Supérieur Paramédical dispense un enseignement de qualité comme en témoigne son lauréat qui a été reçu premier au test de recrutement. Il preste actuellement à l’Hôpital de Rutana. Néanmoins, des défis ne manquent pas. C’est notamment le minimum de 30% requis pour le personnel enseignant à temps plein. L’Institut Supérieur Paramédical de Gitega en est à 27%, mais il compte redresser la situation dans un proche avenir.

Au début, les initiateurs rêvaient d’un centre de santé. Mais ils ont changé d’idée pour opter pour une école Paramédicale. Pendant le processus d’agrément, l’Honorable Sabine Ntakarutimana qui était alors Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le sida, leur a suggéré de mettre sur pied un Institut Supérieur Paramédical, étant donné que l’époque des écoles paramédicales de niveau A2 était révolue dans la sous- région.

Pour ce conseil de haut niveau, le Premier Vice- Président de l’Assemblée nationale a bénéficié d’un cadeau d’un tambour et d’un don d’une génisse.

JPEG - 761.2 ko

En province de Mwaro, dans la journée de jeudi 22 juillet 2021, le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Sabine Ntakarutimana, s’est associé à monsieur Jean-Marie Habimana, un jeune et futur lauréat en soins infirmiers qui s’est investi dans le domaine agricole en rassemblant ses collègues universitaires dans une coopérative. L’activité du jour concernait la récolte des pommes de terre. C’était à la colline de Buburu, cette fois- ci en commune de Gisozi.

C’était l’occasion pour le jeune investisseur de révéler les principaux défis auxquels il fait face. On peut citer entre autres le manque de marché d’écoulement des semences sélectionnées alors que les moyens investis étaient énormes. Les ONG, capables de vider les stocks en un laps de temps usent de clientélisme. Les terrains aussi se font rares. S’il pouvait au moins louer une terre domaniale. Le matériel dont les pompes pour l’irrigation et le véhicule pour transporter la récolte du champ au magasin de stockage font défaut. Par ailleurs, monsieur Jean-Marie Habimana a sollicité l’appui du Gouvernement en ciment et graviers pour finaliser son magasin de stockage. Comme il a été honoré pour la première fois par la visite des Parlementaires de sa circonscription de Mwaro, en tête desquels le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale, il lui a octroyé des chèvres (puisqu’il s’occupe aussi de l’élevage) et une partie du produit de sa récolte.

L’Honorable Sabine Ntakarutimana a félicité le jeune couple qui a pris les devants pour mettre en action la politique du Gouvernement en utilisant des semences sélectionnées. Quant aux doléances, le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale a promis de les porter aux organes habiletés. C’est justement la raison d’être des Parlementaires. L’Honorable Sabine Ntakarutimana qui a apprécié le geste posé à son égard a aussi promis de lui rendre la pareille.

Le Premier Vice- Président de l’Assemblée nationale a aussi visité l’Université de Mwaro qui a déjà sorti 4.000 lauréats.

JPEG - 1 Mo

Qui dit Gisozi dit les recherches agropastorales de l’ISABU. En outre, Mwaro regorge aussi des sites touristiques. Certaines non seulement rappellent les moeurs et coutumes des ancêtres mais aussi entretiennent des jardins potagers aux plantes médicinales.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |