Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » STRUCTURE

Ouverture solennelle de la conférence des ombudsmans et médiateurs dans la région des Grands lacs

L’Afrique en général et la Région des Grands Lacs en particulier, retrouveront un jour la paix et la prospérité, a espéré le Président de l’Assemblée nationale du Burundi. Tout dépendra de la prise de conscience des africains eux-mêmes afin qu’ils prennent en main leur destinée, a déduit le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe. C’était mercredi 31 août 2022 à l’hôtel Club du lac Tanganyika quand il procédait à l’ouverture de la conférence régionale sur le rôle des mécanismes nationaux de médiation dans la résolution pacifique des conflits et la consolidation de la paix en Afrique.

Récemment, a-t-il illustré, la recrudescence spectaculaire des conflits de haute intensité et des décès dans la région a coïncidé avec l’expansion des réseaux terroristes transnationaux accompagnés de recrutements massifs de combattants aussi bien locaux qu’étrangers. Aussi est-il évident que la présente conférence régionale vient à point nommé vu le rôle des médiateurs dans la résolution pacifique et la prévention des conflits. En effet, a-t-il insisté, les conflits dans diverses régions d’Afrique et leurs conséquences sont extrêmement graves et augmentent de plus en plus en intensité et en coûts aussi bien humains qu’économiques et sociaux.

Tenant compte de l’objectif de la conférence d’analyser le bilan des recommandations des conférences précédentes, le Président de la Chambre basse du Parlement burundais est convaincu que ces assises vont contribuer à tracer la voie à suivre pour consolider les bases qui ont déjà été créées, et ainsi atteindre des résultats réalisables, notamment le Collège des Médiateurs de la Région, le Centre Régional d’Alerte, de Médiation et de Prévention des Conflits, qui sont si chers aux Ombudsmans et Médiateurs de la région, et qui seraient d’un apport très louable dans le contexte actuel de la sous-région. Pour sa part, l’Ombudsman burundais, l’honorable Édouard Nduwimana, se félicite que sur les huit (8) personnalités attendues, six (6) ont répondu à l’invitation.

A côté des ombudsmans et médiateur, ces assises étaient aussi conviées aux participants de différents horizons dont les leaders religieux et politiques ainsi que les représentants de la société civile.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |